Forte hausse des crimes racistes au Royaume-Uni, conséquence du Brexit?

© REUTERS / Neil HallLa police britannique (image d'archives)
La police britannique (image d'archives) - Sputnik Afrique
Le nombre de crimes à caractère raciste et xénophobe va croissant au Royaume-Uni, a fait savoir le ministère de l'Intérieur du pays.

Le ministère britannique de l'Intérieur a souligné sur son site officiel la montée en flèche du nombre de crimes à caractère raciste et xénophobe.

«De 2016 à 2017, la police britannique a été saisie de 80.393 plaintes concernant des délits pouvant être classés comme des crimes de haine. Ces chiffres dépassent de 29% ceux de 2015-2016 [quand le nombre de plaintes déposées avait été de 62.518, ndlr]», a indiqué le ministère.

C'est la plus importante augmentation du nombre des crimes de ce type depuis 2011.

Des policiers britanniques - Sputnik Afrique
Attentat de Londres : un suspect de 18 ans inculpé
Le ministère lie la montée du racisme et de la xénophobie à la décision du pays de quitter l'Union européenne, ainsi qu'aux attentats commis dans plusieurs villes britanniques.

Un colis a explosé le 15 septembre dernier à la station Parsons Green du métro de Londres, faisant 30 blessés. La police a déclaré qu'il s'agissait un attentat. Sept personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête. Cet attentat était le cinquième perpétré au Royaume-Uni en six mois.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала