La ville iranienne de Chiraz s’avère beaucoup plus ancienne qu’on ne le pensait

© SputnikObjets retrouvés grâce aux fouilles archéologiques
Objets retrouvés grâce aux fouilles archéologiques - Sputnik Afrique
Lors de fouilles menées à Chiraz, des objets datant de plus de 6.500 ans ont été découverts. L’archéologue iranien, Hekmatollah Mollahsalehi, professeur aux Universités de Téhéran et d’Athènes, s’est entretenu avec Sputnik de l’importance de ces récentes découvertes.

La province du Fars présente une incroyable richesse archéologique, a déclaré Hekmatollah Mollahsalehi à Sputnik.

«Le tumulus historique de Poustchi à Chiraz remonte à la période située entre les 4e et 3e millénaires avant notre ère. Il a été porté sur la liste des valeurs culturelles de l'Iran en mai 2016», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que les fouilles y avaient été menées sous la supervision de spécialistes, notamment d'historiens, de l'Organisation du patrimoine culturel de l'Iran.

«Les constructions en briques et les instruments qui ont été découverts peuvent nous aider à imaginer comment était l'intérieur des demeures de ces époques très lointaines. Selon l'Organisation du patrimoine culturel de l'Iran, les fouilles dans la province du Fars se poursuivront à une échelle plus large, et on a tout lieu de supposer que des objets encore plus anciens pourraient y être découverts», a souligné l'historien.

Chiraz est une ville du sud-ouest de l'Iran. C'est la capitale de la province du Fars. Chiraz a été la capitale de la Perse sous la dynastie Zand de 1750 à 1794, quand les Qajars ont déplacé la capitale à Téhéran. Avec Ispahan et Téhéran, Chiraz est aujourd'hui l'une des trois capitales culturelles et artistiques de l'Iran.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала