Poutine indique comment résoudre le problème nord-coréen

© AFP 2022 JUNG Yeon-JeA man watches a television news programme showing US President Donald Trump (C) and North Korean leader Kim Jong-Un (L) at a railway station in Seoul on August 9, 2017
A man watches a television news programme showing US President Donald Trump (C) and North Korean leader Kim Jong-Un (L) at a railway station in Seoul on August 9, 2017 - Sputnik Afrique
La situation qui s'est nouée autour de la Corée du Nord doit être résolue par le dialogue, et non par des menaces et des impolitesses envers Pyongyang, a déclaré jeudi le Président russe Vladimir Poutine au cours du discours qu'il a prononcé au Club de Discussion de Valdaï réuni à Sotchi.

Vladimir Poutine lors de son discours tenu dans le club de Valdaï à Sotchi - Sputnik Afrique
Poutine appelle à dénouer, pas couper, les nœuds en Syrie, en Corée du Nord et en Ukraine
Intervenant lors la session plénière de clôture de la XIVe réunion annuelle du Club de Discussion Valdaï à Sochi, Vladimir Poutine à appeler à résoudre la situation de la péninsule coréenne par le dialogue et par la force et les menaces. 

«Il est certainement nécessaire de résoudre ce problème par le dialogue, de ne pas mettre la Corée du Nord au pied du mur, de ne pas la menacer de recourir à la force, de ne pas sombrer dans la grossièreté ou les injures», a indiqué le Président.

Vladimir Poutine a également souligné que malgré les actions de Pyongyang, il fallait respecter la souveraineté nord-coréenne.

«Que quelqu'un aime le régime nord-coréen ou ne l'aime pas, nous ne devons pas oublier que la Corée du Nord est un État souverain. Toutes les contradictions doivent être résolues de manière civilisée», a-t-il ajouté.

Президент РФ В. Путин принял участие в итоговой сессии Международного дискуссионного клуба Валдай - Sputnik Afrique
«De la confrontation à l’harmonie»: le discours de Poutine au Club Valdaï en direct

Lundi, les États-Unis et la Corée du Sud ont lancé des exercices navals à l'ouest de la péninsule coréenne. Ces manœuvres impliquent 40 navires, dont le porte-avions USS Ronald Reagan, ainsi que des avions de chasse et des hélicoptères.

Selon la Marine américaine, ces exercices sont censés faire la preuve de la «coopération coordonnée» entre les armées américaine et sud-coréenne.
Ces manœuvres se déroulent alors que se renforcent les tensions entre Washington et Pyongyang qui a accusé les États-Unis de se servir d'exercices conjoints pour préparer une attaque contre la Corée du Nord.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала