L’opération antiterroriste continuerait en Syrie après la fin des opérations militaires

© Sputnik . Serguei Mamontov / Aller dans la banque de photosSyrie
Syrie - Sputnik Afrique
La lutte antiterroriste en Syrie prendra du temps et pourra se poursuivre même après l’achèvement de l’opération militaire, car plusieurs djihadistes chercheront à se dissimuler pour occuper des postes dans l’administration, estime le chef du comité de Défense au parlement russe, Vladimir Chamanov.

Le chemin vers la paix en Syrie sera long, et la fin de l'opération militaire ne marquera forcément pas la fin de la lutte antiterroriste, estime le chef du comité de Défense au parlement russe, Vladimir Chamanov.

«Je serais heureux si tout cela se termine avant la fin de l'année, cependant même après la fin de l'opération militaire, il y aura une période d'opérations spéciales: nombreux seront ceux qui chercheront à se raser la barbe, je le dis conventionnellement, et à s'implanter parmi les autorités locales, c'est un processus qui prendra du temps», a-t-il affirmé.

Déplorant par ailleurs la situation humanitaire complexe qui règne actuellement en Syrie, le parlementaire russe a attiré l'attention sur le problème de l'aide humanitaire.

«Ce qui doit être résolu aujourd'hui, nos Président et ministre de la Défense l'ont évoqué: hormis la Russie personne ne s'occupe des problèmes de livraison de l'aide humanitaire», a-t-il noté.

Russian Foreign Minister Sergei Lavrov - Sputnik Afrique
L'opération contre les djihadistes de Daech en Syrie touche à sa fin
Selon les évaluations de l'état-major russe, Daech contrôle aujourd'hui moins de 15.000 kilomètres carrés en Syrie, soit moins de 8% du territoire. Durant les 30 derniers jours, les troupes gouvernementales syriennes sont parvenues à chasser les terroristes de 142 localités, réduisant de près de 6.000 kilomètres carrés le territoire contrôlé par Daech.

Moscou a de son côté annoncé ce vendredi la fin prochaine de son opération militaire en Syrie, ajoutant que la Russie soutenait les efforts pour rendre plus actif le processus politique visant le règlement de la crise en Syrie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала