Erdogan explique pourquoi, selon lui, les USA «ne sont pas un pays civilisé»

Ses gardes du corps ayant été inculpés aux États-Unis pour avoir pris part à une bagarre les opposant à des manifestants à Washington, Recepp Tayyip Erdogan a qualifié les États-Unis de pays «non civilisé».

Le Président turc Recepp Tayyip Erdogan a réagi après que les autorités américaines ont émis des mandats d’arrêt à l’encontre de ses gardes du corps suite à des troubles qui ont eu lieu lors de son déplacement à Washington en mai dernier.

«Si des mandats d’arrêt de 13 gardes du corps sont émis dans le pays où je me rends en visite sur invitation, je ne peux, malheureusement qualifier ce pays comme civilisé», a-t-il déclaré intervenant à Istanbul.

Tayyip Erdogan - Sputnik Afrique
«Des armes US aux terroristes, mais pas à mes gardes du corps»: Erdogan répond aux USA
La visite de Recep Tayyip Erdogan aux États-Unis a été marquée par une bagarre générale entre opposants et partisans du dirigeant turc. Les agents de sécurité de M.Erdogan ont également participé aux affrontements. Suite à cet incident, le département d’État américain a adressé une note de protestation à la Turquie. Ankara a rejeté les accusations et a souligné que l’incident avait eu lui car les autorités américaines avaient refusé de prendre des mesures appropriées.

19 personnes ont par la suite été inculpées, dont 13 gardes du corps d’Erdogan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала