Secrétaire général adjoint de l'Onu: Moscou joue un «rôle clé» dans le nucléaire iranien

Les efforts déployés par les autorités russes en matière de non-prolifération des armes nucléaires ont été hautement appréciés par le Secrétaire général adjoint de l'Onu, Vladimir Voronkov.

Intervenant à la Conférence sur la non-prolifération des armes nucléaires qui se déroule à Moscou, Vladimir Voronkov, Secrétaire général adjoint de l'Onu, a salué les démarches prises par la Russie en vue d'assurer la pérennité de l'accord sur le nucléaire iranien.

«Je salue les efforts déployés par les autorités russes en vue d'empêcher la prolifération des armes nucléaires, y compris le rôle clé que la Russie joue dans la pérennité du Plan d'action conjoint commun (JCPOA)», a indiqué le responsable onusien, qui remplit également la fonction du chef du Bureau des Nations Unies de lutte contre le terrorisme.

Iran - Sputnik Afrique
Moscou juge impossible le retour aux sanctions contre l’Iran
L'accord sur le programme nucléaire iranien a été conclu entre Téhéran et les puissances du groupe P5+1 (États-Unis, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine) le 14 juillet 2015, après douze ans de crises diplomatiques et d'âpres négociations.

Qualifié à l'époque d' «historique», le texte, qui encadre les activités nucléaires iraniennes en contrepartie d'une levée progressive des sanctions frappant la République islamique, est profondément fragilisé depuis la décision, vendredi dernier, du Président américain Donald Trump de ne pas certifier au Congrès que Téhéran en respecte les termes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала