Washington peut se passer de l’UE pour durcir les sanctions contre l’Iran

© AFP 2022 Nicholas KammDonald Trump
Donald Trump - Sputnik Afrique
Donald Trump affirme ne pas avoir besoin d’un soutien européen dans son offensive contre Téhéran, dont la nécessité est contestée en Europe.

Les États-Unis n'ont pas besoin d'un soutien des pays européens pour durcir les sanctions contre l'Iran, a déclaré le Président américain dans une interview à la chaîne Fox News.

Téhéran - Sputnik Afrique
Après les propos de Trump sur le nucléaire, Téhéran affirme «se préparer à tout»
Donald Trump a affirmé entretenir de «bonnes relations» avec les leaders des pays européens, ce qui lui «plaît beaucoup».

Je leur ai dit: «Continuez simplement à faire des bénéfices, ne vous en souciez pas, nous n'avons pas besoin de vous ici. Lorsque l'Iran achète des marchandises à l'Allemagne, à la France ou à d'autres, il s'agit de milliards de dollars», a indiqué le Président.

La nouvelle stratégie américaine vis-à-vis de l'Iran, rendue publique par Donald Trump, a scindé la communauté internationale. Alors que les alliés européens des États-Unis et la Russie continuent d'œuvrer pour préserver l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, l'administration de Trump a obtenu le soutien d'Israël, de l'Arabie saoudite et des États arabes qui ont des problèmes dans les relations avec l'Iran pour lancer une offensive contre Téhéran.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала