Une personne âgée européenne sur cinq serait handicapée d’ici 2047

© Sputnik . Mikhail Mordasov  / Aller dans la banque de photosПожилая пара
Пожилая пара - Sputnik Afrique
Une femme âgée sur quatre et un homme sur six qui vivent sur le territoire de l'Union européenne seraient handicapés ou souffriront de maladies chroniques graves dans 30 ans, selon les résultats d’une nouvelle étude.

Les scientifiques ont révélé de sombres perspectives pour les personnes âgées européennes: une femme sur quatre et un homme sur six âgés de 65 ans et plus seraient physiquement handicapés d'ici 2047, a révélé une nouvelle étude dont les résultats ont été publiés dans la revue BMJ.

Docteur - Sputnik Afrique
Une compagnie suisse veut autoriser l'euthanasie pour les personnes âgées
Selon les scientifiques, malgré sa croissance rapide ces dernières années, la population de la planète vieillit à la même vitesse: l'espérance de vie augmente rapidement, en particulier dans les pays développés et les États à économie en transition, entraînant la propagation de maladies et de problèmes de santé visant les personnes âgées.

«Nous avons démontré que la proportion de personnes handicapées parmi les personnes âgées restera élevée, même si l'espérance de vie moyenne augmente considérablement. Cela met en évidence la nécessité d'introduire toute une série de mesures qui doivent être mises en œuvre pour faciliter la vie de ces personnes, car les infrastructures actuelles ne seront clairement pas suffisantes», écrit le chercheur Sergueï Chtcherbov de l'Académie russe des sciences et de la technologie à Moscou.

Les transports en commun - Sputnik Afrique
Des scientifiques incitent à ne pas céder sa place aux personnes âgées dans les transports
Dans les prochaines années, selon les scientifiques, les systèmes de santé et de protection sociale ne seront plus capables d'agir efficacement, même dans les pays les plus développés d'Europe, ce qui provoquera une crise au niveau mondial. La seule façon de surpasser ces risques, c'est de créer des méthodes pour prolonger la vie et maintenir la bonne santé des personnes âgées.

Le démographe russe et sa collègue autrichienne Daniela Weber prévoient que l'absence de progrès dans ce domaine conduira à une situation où un certain nombre de personnes âgées en Europe deviendront handicapées et perdront leur capacité à se déplacer de manière autonome vers le milieu de ce siècle.

Iris Apfel - Sputnik Afrique
Et si la haute-couture s'intéressait un peu aux personnes âgées?
Les chercheurs sont parvenus à cette conclusion en analysant les statistiques médicales et démographiques actuelles accumulées par les autorités sociales et sanitaires de 26 pays européens au cours de ces six dernières années.

En plus des données médicales, ces statistiques comprenaient des informations sur les conditions de vie et les capacités financières des sujets étudiés. En combinant ces données avec les prévisions officielles des Nations Unies sur la croissance démographique et l'espérance de vie de 2015 à 2050, Weber et Chtcherbov ont tenté de calculer le nombre de personnes qui deviendront handicapées au milieu de ce siècle.

surpoids - Sputnik Afrique
Surpoids et obésité: des scientifiques espagnols auraient trouvé une «arme»
Un grand nombre de femmes et d'hommes européens âgés, en particulier dans les pays les plus développés et les plus riches, perdraient leur capacité à se déplacer seuls et seraient atteints de maladies chroniques graves d'ici 2047.

En moyenne, environ 21% des femmes âgées européennes seraient handicapées d'ici le milieu du siècle, et le même problème affecterait environ 17% des hommes de 65 ans et plus. Fait intéressant, la proportion de ces personnes serait presque la même dans les 26 pays, malgré de grandes différences en matière de culture, de santé et d'économie.

Plus important, toutes les améliorations dans le domaine de santé ne rendraient pas les Européens plus sains: les scientifiques prédisent que la proportion de personnes handicapées parmi les personnes âgées resterait la même qu'aujourd'hui, ou même augmenterait dans certains pays, comme la Grande-Bretagne. L'UE devrait élaborer une série de mesures pour protéger spécifiquement cette catégorie de personnes, concluent les scientifiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала