Une journaliste attaquée au couteau à Moscou: l’enquête avance deux hypothèses

© Sputnik . Anton Denisov / Aller dans la banque de photosLa radio Echo de Moscou
La radio Echo de Moscou - Sputnik Afrique
Les enquêteurs chargés d’élucider l’attaque au couteau contre la journaliste de la radio Écho de Moscou, Tatiana Felgengauer, étudient deux hypothèses, dont celle de la tentative de meurtre.

Deux hypothèses sont examinées par les enquêteurs après l’attaque au couteau dont a été victime la journaliste russe Tatiana Felgengauer, blessée au cou lundi par un inconnu à la rédaction de la radio Écho de Moscou, a annoncé mercredi Sergueï Badamchine, avocat de la journaliste.

«L’enquête a deux hypothèses: soit il s’agit d’un déséquilibré mental, soit d’une attaque préméditée d’un homme prêt à tuer», a indiqué Me Badamchine.

Журналист Татьяна Фельгенгауэр - Sputnik Afrique
Le Kremlin met les points sur les i dans l’attaque contre une journaliste russe
Selon lui, les enquêteurs interrogent actuellement les employés de la radio Écho de Moscou.

Les médias ont précédemment annoncé que Mme Felgengauer respirait de nouveau sans assistance et avait retrouvé sa voix après avoir été sortie du coma artificiel dans lequel elle avait été placée immédiatement après son hospitalisation.

Un homme armé d’un couteau s’est introduit le 23 octobre dans la rédaction de la radio Écho de Moscou, au centre de la capitale russe, blessant au cou Tatiana Felgengauer, rédactrice en chef adjointe et animatrice de la radio. L’individu, un certain Boris Grits âgé de 48 ans, a été maîtrisé par le service de sécurité, avant d'être remis à la police. Il s’est plus tard dit victime d'une «attaque télépathique sexuelle» de Mme Felgengauer. Le tribunal Presnenski de Moscou l’a placé en détention provisoire jusqu’au 23 décembre.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала