Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vers une «nouvelle physique» grâce à la matière noire?

© Photo PixabaySpace
Space - Sputnik France
S'abonner
Des photos prises par le télescope spatial Hubble montrent des amas de galaxies dont les parties constitutives «tremblent» lorsqu’elles se déplacent autour d’un centre d’inertie. Ces observations permettent de supposer que la matière noire présente des propriétés jusqu’alors insoupçonnées, relate l’article, publié dans une revue spécialisée MNRAS.

la galaxie NGC 1316 - Sputnik France
Les astronomes obtiennent de nouvelles photos du «Visage de Dieu»
La matière noire, ainsi que sa nature et ses origines, interrogent depuis des années les scientifiques. Les dernières informations obtenues grâce au télescope spatial Hubble pourraient permettre de répondre à certaines questions qu'ils se posent, rapporte l'article, publié dans une revue spécialisée MNRAS.

En effet, après avoir analysé une dizaine d'amas de galaxies proches de la voie Lactée, dont la masse dépasse celle du système solaire de 100 billions de fois, des scientifiques ont fait une découverte inattendue.

«Nous avons découvert que, dans ces amas, les galaxies les plus lumineuses, "tremblent" en se déplaçant autour de l'endroit où est condensée la matière noire. Cela signifie que la concentration de la matière noire au centre de l'amas n'est pas aussi élevée qu'on le pensait jusqu'alors. Bien au contraire, elle s'avère être plus faible. Cela indique que dans la partie centrale de ces amas existe une certaine forme exotique de matière noire», explique le spécialiste suisse de l'école fédérale polytechnique à Lausanne, David Harvey.

L'homme et l'espace - Sputnik France
Six nouvelles galaxies découvertes par les scientifiques
Deux choses ont donc particulièrement attiré l'attention des chercheurs. La première est de déterminer comment les galaxies sont dispersées dans ces amas. La deuxième est de comprendre comment les composantes les plus lumineuses de ces «familles sidérales» se déplacent lorsqu'elles deviennent plus nombreuses.

Pour répondre à ces questions, les astronomes ont mesuré ces déplacements en créant des analogues virtuels sur ordinateur. Après avoir comparé les photos prises par Hubble avec les résultats de leurs simulations, ils ont constaté certaines divergences.

Ainsi, les trajectoires de toutes les galaxies lumineuses et de taille importantes ne confirment pas les résultats des calculs réalisés. Les galaxies en question ont tendance à «déraper» et à «trembler», en tournant autour du centre d'inertie au lieu d'emprunter une ligne droite, comme le voulait l'hypothèse avancée initialement.

Comme l'estiment M.Harvey et ses collègues, ce phénomène peut être lié au fait qu'au centre de ces amas il y a plusieurs noyaux faits de morceaux consistants de matière noire. Aucune théorie avancée à ce jour n'est en mesure d'expliquer ce phénomène. Cela dit que si cette découverte est confirmée par des recherches plus poussées, les scientifiques pourront annoncer avoir ouvert la voie vers «nouvelle physique».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала