Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Défense russe: «La situation militaire est très tendue près de la frontière ouest»

S'abonner
La situation politique et militaire à la frontière occidentale de la Russie reste très tendue et a tendance à se détériorer chaque jour davantage, a déclaré le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

Quatre groupes de bataillons tactiques multinationaux de l'Otan — soit environ cinq mille militaires — sont déployés en Pologne et dans les pays baltes, a affirmé le ministre russe de la Défense lors d'une réunion collégiale au ministère.

En outre, une brigade antichar et une brigade de l'aviation militaire des troupes américaines au sol sont stationnées en Pologne et en Allemagne, alors que des éléments du système de défense antimissile américain sont en train d'être installés dans certains pays de l'Europe de l'Est, a-t-il rappelé.

«Je tiens à souligner que la situation militaire et politique près de notre frontière occidentale reste tendue et a tendance à s'aggraver», a indiqué le ministre.

«L'intensité et l'envergure des exercices militaires de l'Otan n'ont de cesse de s'accroître aux abords de nos frontières. Au cours des trois derniers mois, plus de 30 manœuvres militaires ont eu lieu en Europe de l'Est et dans les pays baltes», a-t-il rappelé.

Région de Donetsk - Sputnik France
Des militaires entraînés par l’Otan dépêchés dans le Donbass
Lors du sommet de Varsovie de 2016, l'Otan avait annoncé sa décision de déployer quatre bataillons multinationaux de 1.000 soldats chacun en Pologne et dans les pays baltes, des pays frontaliers de la Russie. Auparavant, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait annoncé qu'en dix ans, le nombre des effectifs de l'Otan près des frontières russes avait été multiplié par trois au total et par huit près des frontières occidentales.

En juin, dans une interview accordée au réalisateur américain Oliver Stone, Vladimir Poutine avait déclaré que l'expansion de l'Otan et le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe obligeaient la Russie à réagir.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала