Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Twitter refuse de commenter le blocage de la publicité de RT et de Sputnik

© REUTERS / Brendan McDermidTwitter
Twitter - Sputnik France
S'abonner
Sputnik a cherché à obtenir les commentaires de Twitter au sujet de l’influence que les médias russes auraient pu, selon lui, exercer sur la présidentielle américaine et sur les raisons pour lesquelles il a proposé à RT un plan de promotion pour la bagatelle de 3 M USD, puis a bloqué sa publicité. Mais Twitter n’a pas jugé bon de s’exprimer.

RT et Twitter - Sputnik France
RT révèle les détails d'une offre exclusive que lui a faite Twitter en 2016
L'entreprise américaine Twitter a refusé d'accorder un entretien à Sputnik au sujet du blocage sur sa plateforme de la publicité de cette agence d'information russe et de celle de la chaîne de télévision RT. Emily Horne, chef du service des communications politiques, a tout simplement invité le correspondant de Sputnik à se satisfaire de la release diffusée jeudi.

Parmi les questions auxquelles le correspondant a tenté d'obtenir des réponses figurent celles de savoir quelle influence, d'après Twitter, auraient pu exercer Sputnik et RT sur la présidentielle américaine et si le microblog voyait quelque chose d'abusif dans l'activité des médias russes. En outre, il souhaitait que l'entreprise commente les informations concernant la proposition faite par Twitter à RT pendant la campagne électorale américaine, lorsqu'il avait invité le média russe à investir quelque 3 millions de dollars dans de la publicité, alors que dix mois après avoir essuyé un refus, elle a bloqué la publicité de RT.

Twitter - Sputnik France
RT/Sputnik: Twitter a succombé à de sérieux préjugés, selon le Kremlin
En outre, le correspondant espérait savoir comment Twitter pouvait refuser à Sputnik de relayer ses publicités, si l'agence n'a jamais payé sa promotion sur cette plateforme.

Ce jeudi, la messagerie Twitter a annoncé qu'elle avait décidé de bloquer la publicité de tous les canaux appartenant à l'agence russe Sputnik et à la chaîne RT. Cette décision est en lien avec la coopération de Twitter à l'enquête sur la prétendue «ingérence russe» dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

Commentant cette situation, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a déclaré qu'il s'agissait d'encore une démarche agressive visant à bloquer l'activité des médias russes et de conséquence des pressions exercées par l'establishment et les services spéciaux américaines. Et de promettre des mesures de rétorsion.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала