Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Iran: «Nous avons fabriqué, nous fabriquons et nous continuerons à fabriquer des missiles»

© REUTERSLe président iranien Hassan Rohani
Le président iranien Hassan Rohani - Sputnik France
S'abonner
Quelques jours après le vote par la Chambre des représentants américaine de nouvelles mesures visant à sanctionner le programme balistique de Téhéran, le Président Hassan Rohani a réaffirmé que l'Iran continuerait à fabriquer des missiles pour sa défense…

L'Iran continuera à développer son programme de missiles pour protéger le pays, a rapporté le Président iranien Hassan Rohani, cité par Reuters, lors d'une allocution ce dimanche au parlement.

«Nous avons fabriqué, nous fabriquons et nous continuerons à fabriquer des missiles, et cela ne viole aucun accord international», a déclaré le chef du gouvernement.

«Nous fabriquerons toutes les armes dont nous avons besoin, les entreposerons et les utiliserons à tout moment pour nous défendre», a ajouté Hassan Rohani.

Le Président américain Donald Trump a refusé le 13 octobre de certifier que l'Iran respecte bien l'accord de juillet 2015 (Plan global d'action conjoint, PGAC) qui limite les activités nucléaires de Téhéran en échange d'un allègement des sanctions contre la République islamique.

Téhéran - Sputnik France
Après les propos de Trump sur le nucléaire, Téhéran affirme «se préparer à tout»
Cette décision laisse 60 jours au Congrès pour décider s'il y a lieu de rétablir les sanctions levées dans le cadre de sa mise en œuvre, ce qui violerait les termes du PGAC et scellerait probablement son arrêt de mort.

La nouvelle stratégie américaine vis-à-vis de l'Iran, rendue publique par Donald Trump, a scindé la communauté internationale. Alors que les alliés européens des États-Unis et la Russie continuent d'œuvrer pour préserver l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, l'administration de Trump a obtenu le soutien d'Israël, de l'Arabie saoudite et des États arabes qui ont des problèmes dans les relations avec l'Iran pour lancer une offensive contre Téhéran.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала