La police empêche la prise d'assaut du parlement kurde par les partisans de Barzani

© Sputnik . Hikmet DurgunLas banderas del Kurdistán iraquí
Las banderas del Kurdistán iraquí - Sputnik Afrique
Les forces de sécurité ont empêché une tentative des partisans du dirigeant du Kurdistan autonome irakien, Massoud Barzani, de prendre d’assaut le bâtiment du parlement dans la capitale régionale Erbil, annonce la chaîne Sky News Arabia.

La police kurde a empêché les partisans le président du gouvernement régional du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, de prendre d’assaut le bâtiment du parlement, indique la chaîne Sky News Arabia.

Iraqi Kurdish leader Massud Barzani speaks at a press conference during the visit of the British Foriegn Minister to Arbil, the capital of the Kurdish autonomous region in northern Iraq, on March 17, 2016 - Sputnik Afrique
Kurdistan irakien: le départ de Barzani provoquera une instabilité dans la région

Selon la chaîne, des coups de feu auraient été entendus à l'intérieur du bâtiment. Pourtant, le secrétaire de presse du parlement, dans un commentaire à Sputnik, a qualifié les informations sur la fusillade de «rumeurs».

Dimanche, le président du Kurdistan irakien Massoud Barzani a annoncé ne plus vouloir rester en poste, son mandat se terminant le 1er novembre.

La réunion du parlement qui a pris acte du message du président s'est déroulée à huis clos. La lecture du message a été donnée par le président adjoint du parlement, Jaafar Ibrahim.

Le mandat de M.Barzani, premier président élu de la région autonome, avait expiré en 2013. Il avait été prolongé de deux ans par le Parlement puis s'était poursuivi sans élection ni décision formelle face au chaos engendré par l'offensive de Daech en Irak.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала