Congrès syrien à Sotchi: les Kurdes se déclarent partants

© Sputnik . Hikmet DurgunLe parti PYD
Le parti PYD - Sputnik Afrique
Les Kurdes syriens prévoient de se rendre prochainement en Russie pour participer au Congrès syrien pour le dialogue national, a annoncé à Sputnik Salih Muslim, l'un des dirigeants du Parti kurde de l'union démocratique (PYD).

Des représentants des Kurdes syriens des formations armées Forces démocratiques syriennes (FDS), ainsi que du Système fédéral démocratique de Syrie du Nord (Rojava, autoproclamé) prendront part au Congrès syrien pour le dialogue national en Russie, a déclaré à Sputnik l'un des dirigeants du Parti kurde de l'union démocratique (PYD), Salih Muslim.

«Oui, nous l'avons acceptée», a-t-il indiqué, répondant à une question sur l'invitation aux travaux du Congrès adressée aux Kurdes syriens.

Toujours selon Salih Muslim, responsable du PYD pendant plusieurs années, la délégation de Kurdes syriens pourrait être très nombreuse en Russie et comprendre des représentants tant du Rojava que des FDS.

Bachar al-Jaafari - Sputnik Afrique
Congrès syrien à Sotchi: Damas salue l'initiative russe
Précédemment, le Président Vladimir Poutine avait évoqué l'idée d'un congrès réunissant tous les groupes ethniques de Syrie dans le cadre d'un processus de reconstruction du pays.

Sergueï Lavrov a indiqué pour sa part que le Congrès syrien visait à élargir le nombre de participants au règlement de la crise syrienne.

L'opposition armée de Syrie avait précédemment déclaré qu'elle ne participerait pas à la rencontre, considérant cette dernière comme un dialogue entre partisans du pouvoir. D'autres membres de l'opposition ont indiqué qu'environ 1.500 représentants de différentes communautés syriennes avaient été invités au Congrès.

Syrie: le congrès des peuples évoqué par Poutine attend une nombreuse participation - Sputnik Afrique
Syrie: le congrès des peuples évoqué par Poutine attend une nombreuse participation
Les Forces démocratiques syriennes sont une alliance arabo-kurde qui ne relève pas des autorités syriennes et qui est appuyée par les États-Unis. Le Rojava a été proclamé en mars 2016 par plusieurs organisations kurdes sur un territoire non contrôlé par Damas dans le nord de la Syrie, non loin de la frontière de la Turquie. Il comprend les trois cantons kurdes d'Afrine, de Kobané et de la Djézireh. Il n'est pas reconnu par Damas.

La conférence, qui a reçu le nom de Congrès du dialogue national syrien, doit se dérouler le 18 novembre prochain dans la ville russe de Sotchi, sur le littoral de la mer Noire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала