Pyongyang, a-t-il conçu des missiles d’une portée «européenne»?

© REUTERS / KCNAEl lanzamiento de un misil balístico por Corea del Norte
El lanzamiento de un misil balístico por Corea del Norte - Sputnik France
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a affirmé que son voisin coréen a élaboré des missiles balistiques intercontinentaux capables d'atteindre le Vieux Continent.

Pyongyang a élaboré de nouveaux missiles qui pourraient voler jusqu'en Europe, a déclaré le chef du gouvernement japonais, Shinzo Abe, au cours d'une rencontre avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg à Tokyo, cité par l'agence Kyodo.

«La Corée du Nord a créé des missiles balistiques intercontinentaux capables d'atteindre l'Europe. C'est une menace sérieuse pour toute la communauté internationale», a souligné le Premier ministre.

Ким Чен Ын во время запуска баллистической ракеты Hwasong-14 в Пхеньяне - Sputnik France
Une attaque électromagnétique de Pyongyang pourrait anéantir 90% de la population US
Par conséquent, M.Abe a insisté sur le fait qu'il fallait «augmenter la pression, et non le dialogue, jusqu'au maximum afin de faire renoncer la Corée du Nord à ses programmes nucléaire et de missiles».

Dans une déclaration conjointe, MM.Abe et Stoltenberg ont exigé que Pyongyang mette fin à son programme nucléaire, tandis que les pays-membres des Nations unies doivent l'exhorter à «s'acquitter pleinement et de façon transparente des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu».

Avant son déplacement au Japon, le secrétaire général de l'Otan a affirmé au journal japonais Iomiouri que des missiles nord-coréens pouvaient voler jusqu'aux territoires des pays de l'Alliance atlantique. En cela, plusieurs analystes japonais sont persuadés que le missile que Pyongyang a testé le 15 septembre pourrait atteindre l'île de Guam hébergeant des bases militaires américaines.

Kim Jong-un - Sputnik France
Ces pays européens à portée des missiles de la Corée du Nord
La Corée du Nord a confirmé avoir effectué le 15 septembre un tir d'essai d'un missile balistique Hwasong-12. L'engin, qui a survolé le Japon, a atteint une altitude de 800 km, a parcouru 3.700 km et est tombé à 2.000 km de l'île japonaise de Hokkaido. Le tir s'est déroulé sous la supervision de Kim Jong-un en personne, d'après l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). Pyongyang a ainsi «testé les performances d'un missile balistique stratégique à longue et moyenne portée», a noté le dirigeant nord-coréen.

Ce tir est intervenu trois jours après que le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nouvelles sanctions contre Pyongyang pour son sixième essai nucléaire survenu le 3 septembre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала