Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Corée du Nord: 200 personnes auraient péri près du site des essais nucléaires

S'abonner
Au moins 200 personnes auraient été tuées dans l'effondrement d'un tunnel sur le site des essais nucléaires en Corée du Nord suite au dernier test réussi effectué par Pyongyang en septembre.

Plus de 200 personnes auraient probablement péri début septembre dans l'effondrement d'un tunnel sur le site des essais nucléaires en Corée du Nord provoqué par un puissant test atomique souterrain, a annoncé mardi la chaîne de télévision japonaise Asahi.

​Une centaine d'ouvriers étaient sur place à Punggye-ri au moment du premier affaissement dont l'ouvrage a été victime. Un deuxième accident du même type est survenu pendant les opérations de secours, portant le bilan probable de la catastrophe à 200 morts au total, précise Asahi, citant des sources nord-coréennes.

North Korean leader Kim Jong Un guides a target-striking contest of the special operation forces of the Korean People's Army (KPA) to occupy islands in this undated picture provided by KCNA in Pyongyang on August 25, 2017. - Sputnik France
Les essais nucléaires nord-coréens, «un cadeau» adressé à Washington
L'accident s'est produit quelques jours après le sixième depuis 2006 — et dernier en date — essai nucléaire auquel le régime de Pyongyang a procédé, le 3 septembre, revendiquant alors le test réussi d'une bombe à hydrogène, rappelle l'AFP.

Le test a provoqué une forte secousse sismique de magnitude 6,3 et des glissements de terrain dans la zone où s'est produite l'explosion et au-delà, d'après des clichés pris par satellite le jour suivant.

La Corée du Nord n'a pas reconnu officiellement les faits.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала