Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Google et Facebook: les publicités de la chaîne RT n’ont pas violé les règles

© AP Photo / Marcio Jose SanchezLe siège social de Google à Mountain View, en Californie
Le siège social de Google à Mountain View, en Californie - Sputnik France
S'abonner
La chaîne de télévision RT, dont les publicités ont été bloquées par Twitter dans le cadre de l’enquête sur l’«ingérence russe» présumée dans la présidentielle US, n’a pas violé les règles de Facebook ou de Google, d’après ces sociétés.

Facebook et Google n’ont pas découvert d’abus dans les publicités diffusées par la chaîne de télévision RT, ont déclaré mercredi les deux sociétés lors d'une réunion de la commission du Sénat chargée d’enquêter sur l’ingérence présumée de la Russie dans la présidentielle de 2016.

«Nous avons étudié les comptes de RT. Vous savez que RT fait de la publicité massive dans les journaux, les magazines, les aéroports partout aux États-Unis. Nous n’avons trouvé aucune violation sur nos comptes», a indiqué Kent Walker, vice-président de Google.

«La même chose concernant Facebook, Monsieur le Sénateur», a indiqué Colin Stretch, directeur juridique de Facebook.

Брифинг официального представителя МИД России М.Захаровой - Sputnik France
Une éventuelle raison du blocage de la publicité de RT et de Sputnik sur Twitter
Les représentants de Twitter, de Facebook et de Google devaient expliquer si leurs organisations permettaient à RT de publier sa publicité sur leurs plateformes.

La messagerie Twitter a annoncé le 26 octobre qu'elle avait décidé de bloquer toute publicité de l'agence russe Sputnik et de la chaîne RT. Cette décision est en lien avec la coopération de Twitter dans l'enquête sur la prétendue «ingérence russe» dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Le 27 octobre, RT a annoncé que pendant la campagne électorale américaine de 2016, Twitter avait cherché à convaincre cette chaîne russe de publier sur sa plateforme un volume important de publicité. La chaîne a dévoilé la présentation faite par Twitter à RT et qui portait sur la promotion de contenus liés à l'élection américaine. RT avait décliné cette «offre exclusive». 

Selon la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, l'absence de preuves tangibles qui pourraient justifier le blocage de la publicité de RT et Sputnik par Twitter fait penser que cette décision aurait été influencée par les services spéciaux américains.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала