«Etat lamentable» des relations russo-américaines, selon l’ambassadeur russe aux USA

© Sputnik . Konstantin Chalabov / Aller dans la banque de photos«Etat lamentable» des relations russo-américaines, selon l’ambassadeur russe aux USA
«Etat lamentable» des relations russo-américaines, selon l’ambassadeur russe aux USA - Sputnik France
«L’état lamentable des relations bilatérales» et «la nullité de la politique américaine de sanctions»: l’ambassadeur russe aux USA, Anatoli Antonov, appelle à réviser la situation car en tant que premières puissances nucléaires, la Russie et les USA sont responsables de la paix et de la sécurité internationales.

L'ambassadeur russe aux USA, Anatoli Antonov, a évoqué la situation autour du dialogue russo-américain et a parlé des défis à relever dans le domaine des relations bilatérales à l'issue d'une rencontre avec le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson qui a eu lieu mardi au Département d'Etat américain.

«Lors de la réunion, M. Antonov a noté l'état lamentable des relations bilatérales et la nullité de la politique américaine de sanctions», a annoncé le porte-parole de l'ambassade de Russie à Washington, Nikolay Lakhonin.

M. Antonov a en outre ajouté que ces mesures restrictives étaient basées sur «des accusations infondées d'une ingérence russe dans l'élection présidentielle aux États-Unis», lit-on dans le communiqué.

Anatoli Antonov - Sputnik France
Nouvel ambassadeur russe aux USA: Moscou a toujours prôné une collaboration constructive
Il est donc important de réexaminer cette ligne politique «non constructive», les deux pays «étant les plus grandes puissances nucléaires et membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu, ont une responsabilité particulière en matière de paix et de sécurité internationales».

L'ambassade russe a souligné qu'«à cet égard, il était d'une importance capitale d'établir une lutte commune contre le terrorisme» évoquant entre autres la destruction du groupe terroriste Daech.

Revenant sur la question du nucléaire, Anatoli Antonov a transmis à Rex Tillerson une copie de l'appel du Conseil de la Fédération de Russie aux Parlements des États-Unis, de la Chine, de la France, de l'Allemagne, de la Grande-Bretagne et du Parlement européen portant sur la menace créée par le fait que les USA puissent sortir de l'accord sur le programme nucléaire iranien.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала