Trump «désactivé»: Twitter explique, les internautes rigolent

À la grande surprise des abonnés de Donald Trump, qui ont déjà pris l’habitude de suivre les actualités du dirigeant américain sur Twitter, son profil a été désactivé pendant quelque 11 minutes. Le réseau social a expliqué la cause de cet incident, affirmant avoir déjà ouvert une enquête.

Donald Trump ainsi que ses fidèles abonnés ont constaté avec étonnement, jeudi 2 novembre, que le compte du Président avait été désactivé pendant un certain temps.

«Plus tôt aujourd'hui, le compte @realdonaldtrump a été désactivé par inadvertance, suite à une erreur humaine commise par un employé de Twitter. Le compte est resté désactivé pendant 11 minutes, et a été rétabli depuis. Nous continuons l'enquête et prenons les mesures nécessaires afin que cela ne se reproduise plus», a commenté le groupe sur son compte officiel «Twitter Government».

​Toujours selon Twitter, la désactivation a été effectuée par un employé qui en était à son dernier jour de travail au sein du service.

​Toutefois, même si le problème technique n'a duré qu'une dizaine de minutes, les internautes s'en sont donnés à cœur joie, rivalisant de commentaires aussi piquants que foisonnants sur la Toile.

​«Le premier coup d'État réussi dans l'histoire américaine a été mené par un interne aux gros doigts», a ironisé Max Fisher, chroniqueur au New York Times.

​«Celui qui a "accidentellement" désactivé @realDonaldTrump aurait-il la gentillesse de faire quelque chose avec sa présidence maintenant?», lit-on sur le profil de The Daily Show.

L'ironie a également été au rendez-vous.

Donald Trump - Sputnik France
Washington révèle pourquoi il est si important que Trump utilise Twitter
Donald Trump est souvent au cœur de polémiques pour son habitude de s'exprimer sur Twitter. Cet été, un démocrate du Congrès américain a même présenté un projet de loi proposant d'archiver tous les messages postés par le Président US sur les réseaux sociaux.

De son côté, le dirigeant américain a répliqué que Twitter était sa «voix», et qu'on ne le «forcerait jamais à ne plus utiliser les réseaux sociaux».
La page Twitter du chef d'État américain est actuellement suivie par plus de 41,7 millions de personnes. Il a publié plus de 36.300 tweets depuis mars 2009.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала