Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'astéroïde ayant causé l'extinction des dinosaures livre un médicament contre le cancer

© AP Photo / NASAUn astéroide
Un astéroide - Sputnik France
S'abonner
Le remède miracle contre le cancer était sous notre nez: selon des chercheurs, c'est l'astéroïde ayant anéanti les dinosaures qui l'aurait apporté sur Terre.

La plupart des chercheurs s'accordent aujourd'hui à penser que les dinosaures ont disparu il y a environ 66 millions d'années à la suite de la chute d'un astéroïde sur les côtes de l'actuelle péninsule du Yucatan, au Mexique.

L'astéroïde - Sputnik France
L’astéroïde qui a exterminé les dinosaures a plongé la Terre dans le noir pendant 2 ans
Une catastrophe qui recèle toujours de nombreux secrets. Ainsi, des scientifiques de l'Université de Warwick (Royaume-Uni) et de l'Université Sun Yat-sen (Chine) ont découvert que les substances arrivées sur notre Terre avec cet astéroïde tuent les cellules cancéreuses.

Il s'agit de composés à base d'iridium, un métal très dur et très rare qui se rencontre bien moins souvent que l'or ou le platine.

Au cours de leur étude, les chercheurs ont créé un alliage d'iridium et d'une matière organique qui, dans des conditions appropriées, tue les cellules cancéreuses. Les recherches ont été effectuées sur une tumeur développée in vitro. L'iridium introduit dans cette tumeur, associé à l'effet d'un rayon laser, détruit les cellules cancéreuses en s'infiltrant dans toutes leurs couches.

Células de cáncer - Sputnik France
La clé de la victoire sur le cancer serait à portée de main
Les scientifiques ont soumis des tissus sains à la même expérience et ceux-ci n'ont pas été endommagés. Ainsi, même si les médecins n'atteignent pas «la cible», le patient ne risque rien. Les chercheurs constatent que le nouveau mécanisme de lutte contre le cancer augmente l'efficacité du traitement, permet de surmonter le problème de la résistance du patient et réduit au minimum les effets indésirables.

Ce n'est pas la première fois que les métaux précieux se révèlent efficaces dans le traitement du cancer. Ainsi, la moitié de tous les types de chimiothérapie emploie des alliages de platine et les médecins privilégient également les nanoparticules d'or.

L'article scientifique décrivant la nouvelle méthode est publié par Angewandte Chemie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала