Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Premier ministre libanais annonce sa démission

© AFP 2021 ANWAR AMROSaad Hariri
Saad Hariri - Sputnik France
S'abonner
Le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé samedi sa démission, ayant peur d'être assassiné.

À la surprise générale, le Premier ministre libanais Saad Hariri, qui se trouve actuellement en Arabie saoudite, a annoncé sa démission samedi, accusant le Hezbollah chiite et son allié iranien d'exercer une «mainmise» sur le Liban et affirmant avoir peur d'être assassiné.

«J'annonce ma démission du poste de Premier ministre», a déclaré M. Hariri, cité par l'AFP, dans un discours retransmis par la chaîne satellitaire Al-Arabiya.

«Je sens que ma vie est visée», a-t-il dit, affirmant que le Liban vivait une situation similaire à celle qui prévalait avant l'assassinat en 2005 de son père Rafic Hariri, ex-Premier-ministre. Quatre membres du Hezbollah sont mis en cause dans ce meurtre qui a ébranlé le Liban.

Le bureau de presse du président Michel Aoun a annoncé que ce dernier allait attendre le retour de M. Hariri pour s'informer auprès de lui «des circonstances de la démission afin de décider de la suite».

Le dirigeant sunnite était en fonctions depuis le mois de janvier dernier et avait déjà été aux affaires, à la tête d'un gouvernement d'«accord national», de 2009 à 2011.

Le système de partage du pouvoir au Liban entre communautés prévoit que le poste de chef de l'État revient à un chrétien maronite, actuellement Michel Aoun, celui de Premier ministre à un sunnite et celui de président du Parlement à un chiite.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала