Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trump: «les États-Unis ne toléreront plus le comportement de la Corée du Nord»

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik France
S'abonner
Après avoir promis de changer son approche du problème nord-coréen, le Président américain a annoncé, lors de son séjour au Japon, que le temps de la «patience stratégique» face à Pyongyang était révolu.

Donald Trump a estimé lundi à Tokyo que le programme nucléaire nord-coréen était «une menace pour le monde civilisé» et a réaffirmé que le temps de la «patience stratégique» était révolu.

«Les essais nucléaires interdits, les lancements de missiles qui survolent le Japon, menaçant la sécurité de la population civile — les États-Unis ne toléreront plus le comportement de la Corée du Nord», a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

«Certains disent que ma rhétorique est forte mais regardez ce qui s'est passé avec une rhétorique faible au cours des 25 dernières années», a-t-il affirmé, cité par l'AFP.

Donald Trump - Sputnik France
Pyongyang dévoile ses moyens de pression sur Washington
Le Président américain a souligné pour une énième fois que toutes les options visant à résoudre le problème nord-coréen étaient envisagés. Selon Donald Trump, Washington et Tokyo travaillent en étroite collaboration pour «faire face à l'agression dangereuse du régime nord-coréen».

La tension reste très élevée dans la péninsule coréenne depuis que le régime de Pyongyang a effectué son sixième essai nucléaire et procédé à plusieurs tests de missiles balistiques théoriquement capables d'atteindre le territoire continental des États-Unis.

Auparavant, le chef de la Maison-Blanche avait déclaré aux journalistes qu'une décision serait bientôt prise quant à l'ajout ou non de la Corée du Nord sur la liste des pays qui soutiennent le terrorisme. Le Président américain a souligné que Pyongyang représentait «un très gros problème pour les États-Unis et le monde entier». Selon Donald Trump, Washington était en train de changer son approche du problème, la politique menée depuis 25 ans à l'égard de la Corée du Nord ayant été marquée par «une faiblesse absolue».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала