Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Corée du Nord, Afghanistan: Trump demande d’augmenter les dépenses militaires

S'abonner
Évoquant la menace nord-coréenne, le chef de la Maison-Blanche souhaite investir 4 milliards de dollars dans la défense antimissile et muscler considérablement la présence américaine en Afghanistan.

Le Président américain a demandé au Congrès d'augmenter les dépenses militaires pour l'année 2018, justifiant cette requête par la crise autour de la Corée du Nord et la situation en Afghanistan.

Kim Jong Un - Sputnik France
«Hey, on a besoin d’une bombe»: Trump pousse Pyongyang vers le nucléaire, selon John Kerry
«Je demande au Congrès d'examiner les amendements au budget de la Défense proposés pour l'année financière 2018. La sollicitation concerne 4 milliards de dollars supplémentaires destinés à soutenir des mesures d'urgence en matière de défense antimissile en vue de résister à la menace nord-coréenne (…) ainsi que 1,2 milliards de dollars pour maintenir la stratégie de mon administration dans l'Asie du sud», stipule la lettre adressée par Donald Trump à la Chambre des représentants et diffusée par le service de presse de la Maison-Blanche.

Le document précise que des fonds supplémentaires sont demandés en vue d'augmenter de 3.500 personnes le contingent militaire américain en Afghanistan.

A TV screen shows pictures of U.S. President-elect Donald Trump, right, and North Korean leader Kim Jong Un, at the Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Thursday, Nov. 10, 2016 - Sputnik France
Conflit autour de la Corée du Nord, «une affaire pour le lobby des armes US»
Donald Trump sollicite par ailleurs 700 millions de dollars pour la rénovation des destroyers américains John S. McCain et Fitzgerald qui ont subi des dégâts cette année suite à une collision avec des navires civils.

Le Président américain, qui a entamé hier à Tokyo une vaste tournée en Asie qui le mènera dès mardi à Séoul, a mis en exergue la nécessité d'isoler plus encore la Corée du Nord, affirmant que «l'heure de la patience stratégique était révolue».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала