Ariane met en orbite un satellite pour le Maroc

© NASA ESA, and B. Sunnquist and J. Mack (STScI)This Hubble photo of a random patch of sky is part of a survey called Frontier Fields. Asteroid trails appear as curved or S-shaped streaks.
This Hubble photo of a random patch of sky is part of a survey called Frontier Fields. Asteroid trails appear as curved or S-shaped streaks. - Sputnik France
Une fusée Vega a mis en orbite un satellite d’observation réalisé par le consortium Thales Alenia Space et Airbus pour le compte du Maroc. L’engin aidera entre autres à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles.

Une fusée Vega a mis mardi soir (mercredi à Paris) sur orbite héliosynchrone le satellite d'observation de la Terre Mohammed VI — A pour le compte du Royaume du Maroc, a annoncé Arianespace.

Le lanceur avait décollé du centre spatial guyanais (CSG) de Kourou à 22h42 locales (01H42 GMT, 02h42 à Paris.

Un lanceur russe Soyouz tiré depuis le cosmodrome de Kourou - Sputnik France
Un lanceur russe Soyouz décolle depuis le cosmodrome de Kourou
La séparation de ce satellite, d'une masse d'environ 1,1 tonne, est intervenue 55 minutes et 33 secondes après le décollage, a précisé dans un communiqué Arianespace, la société qui commercialise les lancements.

Le satellite Mohammed VI — A a été réalisé par le consortium Thales Alenia Space et Airbus pour le Royaume du Maroc, précise l'AFP. Il doit servir notamment aux activités cartographiques et cadastrales, à l'aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu'à la surveillance des frontières et du littoral, a fait savoir Arianespace.

Il s'agit du dixième tir de l'année, et du onzième avec le lanceur Vega depuis le début de son exploitation au CSG en 2012, selon Arianespace.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала