Moscou: les États-Unis entravent toujours le transport d’aide humanitaire en Syrie

© AP Photo / Abu AdelLe camp de réfugiés syriens d'Al-Rukban
Le camp de réfugiés syriens d'Al-Rukban - Sputnik France
Soucieux de garantir la sécurité de leur base militaire dans la ville syrienne d’Al-Tanf, les États-Unis privent d’aide humanitaire le camp de réfugiés situé à proximité. Moscou a attiré l’attention des Nations unies sur ce problème lors d’une vidéoconférence.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a de nouveau critiqué mercredi les États-Unis qui empêchent les réfugiés de recevoir de l’aide humanitaire internationale, a annoncé mercredi le ministère russe de la Défense.

Lors d’une vidéoconférence organisée par l’Office des Nations unies à Genève, «la Russie a encore dénoncé les activités des États-Unis qui s’opposent au transport d’aide humanitaire via la zone de 55 km de large [autour de leur base d’Al-Tanf, ndlr]. Elle a proposé des variantes d’acheminement d’aide aux habitants du camp de réfugiés d’al-Rukban», dans la province de Homs, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Al-Tanf - Sputnik France
Des milliers de Syriens privés de l’aide humanitaire en raison d'une base illégale US
La Russie a appelé à garantir la sécurité des convois dépêchés par les organisations humanitaires internationales pendant la vidéoconférence qui a réuni des représentants de l’Office des Nations unies à Genève, du centre de suivi d’Amman, du commandement des forces américaines qui contrôle la zone autour de la base militaire d’Al-Tanf, ainsi que des représentants des ministères russe et américain de la Défense.

Le camp d'Al-Rukban, qui héberge actuellement au moins 60.000 femmes et enfants de Raqqa et de Deir ez-Zor, se trouve à 18 km au sud de la ville d'al-Tanf qui abrite une base des États-Unis. Ces derniers interdisent aux convois humanitaires de s’approcher du camp.

Le ministère russe de la Défense avait précédemment annoncé que les réfugiés d'al-Rukban étaient devenus une sorte de «bouclier humain» pour les militaires de la base américaine d'Al-Tanf.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала