Collecte de données biologiques: la Russie contre-attaque

© Sputnik . Michail Kirejew / Aller dans la banque de photosMatériel biologique
Matériel biologique - Sputnik France
La Russie a mis fin aux activités d'un groupe étranger qui collectait des données biologiques de ses citoyens via des bureaux sur le territoire russe.

Moscou - Sputnik France
Moscou exhorte les USA à prouver que la collecte de matériel biologique n’est pas illégale
Le Service fédéral russe de supervision des communications (Roskomnadzor) a mis un terme au traitement des données biologiques des Russes par l'entreprise Genetic-test, a annoncé le directeur du service Alexandre Jarov.

«À l'époque, des citoyens dont les données biologiques étaient traitées par cette société nous ont contactés, après quoi Roskomnadzor a mené un important travail pour obtenir la localisation des données recueillies par les bureaux [de Genetic-test, ndlr] dans le district fédéral extrême-oriental. De facto, leurs activités ont pris fin et le traitement des données personnelles a cessé», a déclaré M.Jarov.

Analyse - Sputnik France
Pourquoi collecter le matériel biologique des Russes? Un généticien répond
Fin octobre, le chef du Kremlin Vladimir Poutine a fait savoir que du matériel biologique des citoyens Russes était collecté «à travers toute la Fédération de Russie», «dans un but précis et de manière professionnelle».

Par la suite, le porte-parole de l'Air Education and Training Command (AETC) américain, le capitaine Beau Downey a reconnu que le Pentagone menait bien des travaux sur le matériel biologique des Russes, tout en soulignant que ces travaux étaient liés à l'étude de l'appareil locomoteur humain.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала