Sur quels axes opérera l’armée syrienne après la prise d’Abou Kamal?

© Sputnik . Mikhail Alaeddine / Aller dans la banque de photosLes troupes de l'armée syrienne
Les troupes de l'armée syrienne - Sputnik France
La prise d’Abou Kamal, dernier bastion des terroristes en Syrie, ne signifie pas pour autant la fin des opérations de l’armée syrienne. Le général de brigade Heitham Hassoun a esquissé pour Sputnik les axes des prochaines opérations

Le général Heitham Hassoun a fait savoir que l'armée syrienne poursuivrait le combat contre les terroristes qui restaient encore sur le territoire du pays, signalant que plusieurs scénarios étaient possibles.

«Le premier, c'est la libération de la province de Raqqa, que les Américains ont occupée par l'intermédiaire des soi-disant Forces démocratiques syriennes. Le deuxième scénario prévoit l'offensive dans la province d'Idlib. L'armée optera plutôt pour l'opération à Raqqa, située près du lieu de stationnement des Forces armées syriennes. Cela ne demandera pas de transférer du matériel et des effectifs sur de grandes distances», explique le général.

Syrian army forced the Euphrates River near Deir ez-Zor - Sputnik France
Les forces syriennes reprennent le dernier fief de Daech, Abou Kamal, aux terroristes
Il estime que les récents changements en Irak contribueront au succès de l'opération de Raqqa. La frontière et les postes de passage sont désormais contrôlés par Bagdad, ce qui signifie que les Forces démocratiques syriennes ne pourront plus franchir librement la frontière entre la Syrie et l'Irak. En outre, le gouvernement irakien a libéré des terroristes de nombreuses régions, plus particulièrement près de la frontière.

Par contre, le député syrien Walid al-Zuubi estime que la prochaine étape de l'opération antiterroriste aura lieu dans la province d'Idlib.

«Bien qu'Idlib soit une zone de désescalade, des affrontements s'y produisent régulièrement. La situation est aggravée du fait que la province est limitrophe avec la Turquie, qui y a introduit ses troupes sans l'autorisation [de Damas]», a-t-il annoncé à Sputnik.

Le député est sûr qu'après Idlib la Syrie sera complètement libérée des combattants en quelques mois.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала