Diplomate russe: la coopération énergétique UE-Russie n’est pas remise en question

© Sputnik . Serguey Guneev / Aller dans la banque de photosLes tubes du gazoduc Nord Stream 2
Les tubes du gazoduc Nord Stream 2 - Sputnik France
Plusieurs pays européens continuent la coopération énergétique avec la Russie, malgré les sanctions américaines qui seront prorogées à partir de janvier 2018. Cette coopération mènerait à l’achèvement du projet Nord Stream 2, selon un diplomate russe.

La construction du gazoduc Nord Stream 2 est toujours à l'ordre du jour, l'Europe continuant de manifester son intérêt pour la coopération énergétique avec la Russie, malgré la prolongation des sanctions américaines, a déclaré le directeur du troisième département européen du Ministère russe des Affaires étrangères Sergueï Netchaev.

«Comme vous le savez, nous discutons et développons avec l'Allemagne ainsi qu'avec plusieurs autres pays le projet Nord Stream 2, qui est un projet purement économique. Personne ne met en cause notre intention — à tout le moins l'intention de la Russie et de l'Allemagne et de nos principaux partenaires, l'Autriche et la Belgique — de le réaliser avec succès», a dit M. Netchaev.

Nord stream 2 - Sputnik France
Moscou met les points sur les i concernant l’affaire du Nord Stream 2
Le diplomate russe a confirmé que les partenaires européens de la Russie avaient signalé leur volonté de poursuivre la coopération dans le secteur pétro-gazier, malgré la prolongation des sanctions des États-Unis.

«Il est vrai que nous recevons des signaux de nos partenaires européens qu'ils sont prêts à continuer la coopération dans le secteur gazier. La Russie est depuis toujours un fournisseur absolument fiable des pays européens. Avec plusieurs d'entre eux notre coopération date depuis plus d'un demi-siècle. Et nous n'avons jamais donné aucune raison de douter qu'il pourrait y avoir des disfonctionnements», a souligné M. Netchaev.

À partir de janvier 2018, les États-Unis prolongeront les sanctions touchant les compagnies pétro-gazières russes. Les nouvelles sanctions prévoient une interdiction aux compagnies américaines et à celles de pays tiers de collaborer avec les compagnies russes dans un nombre de secteurs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала