Bourde du Pentagone: retweeter les appels à la destitution de Trump

© Sputnik . David B. GleasonWashington and NATO are not seeking confrontation with Russia, but will not compromise on international principles vital for European and US security, Pentagon spokesperson Lt. Col. Vanessa Hillman said
Washington and NATO are not seeking confrontation with Russia, but will not compromise on international principles vital for European and US security, Pentagon spokesperson Lt. Col. Vanessa Hillman said - Sputnik France
Jeudi, le Pentagone s’est lancé dans l’aventure: appeler à destituer le Président en vigueur, Donald Trump! Toutefois, le Département américain de la Défense a rapidement supprimé le tweet et indiqué que c’était une erreur humaine.

Le compte Twitter du Département de la défense, suivi par 5,2 millions d'utilisateurs, a affirmé avoir accidentellement partagé jeudi un message sur Twitter réclamant la démission du Président Donald Trump.

Donald Trump - Sputnik France
Trump «désactivé»: Twitter explique, les internautes rigolent
Le message original a été publié par l'utilisateur @ProudResister. Il disait: «La solution est simple. Roy Moore: Démissionne de la course. Al Franken: Démissionne du congrès. Donald Trump: Démissionne de la présidence. Parti républicain: Arrêtez de traiter les agressions sexuelles comme des enjeux partisans. C'est un crime tout autant que votre hypocrisie.»

Sans citer le contenu du message d'origine, le porte-parole du Pentagone, Dana White, a déclaré qu'il s'agissait d'une erreur.

«L'opérateur autorisé à gérer le compte officiel @DeptofDefense sur Twitter a retweeté accidentellement du contenu que le ministère de la Défense n'approuvait pas. Cet opérateur a remarqué cette erreur et l'a immédiatement effacée», a publié Mme White sur sa page Twitter.

La bourde du Pentagone a divisé les internautes: certains affirmant que c'était inacceptable et que l'opérateur doit être licencié immédiatement, d'autres en rigolant et saluant le geste de l'employé. 

Le 2 novembre, Donald Trump ainsi que ses fidèles abonnés ont constaté avec étonnement que le compte du Président avait été désactivé pendant un certain temps. Selon Twitter, la désactivation a été effectuée par un employé qui en était à son dernier jour de travail au sein du service.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала