Pourquoi les chances de retrouver le sous-marin argentin disparu seraient proches de zéro

Les chances de trouver le sous-marin argentin l'ARA San Juan disparu sont proches de zéro, suppose le lieutenant-commandant de la Marine russe Alexandre Viktorov.

Le sous-marin ARA San Juan à la base navale de Mar del Plata (image de référence) - Sputnik France
L’Argentine recherche son sous-marin avec une quarantaine d'hommes à bord
Le lieutenant-commandant de la Marine russe à la retraite, rédacteur en chef du portail «Avtonomka» sur la vie sous-marine, Alexandre Viktorov a déclaré que les chances de retrouver le sous-marin argentin l'ARA San Juan sont quasi nulles.

Les recherches sont difficiles car le sous-marin a disparu en plein océan. Les sous-marins sont généralement tous équipés de balises de détresse automatiques pour marquer le lieu de l'accident.

«Mais dans ce cas, il s'agit de profondeurs océaniques dans lesquelles la longueur du câble [de la balise, ndlr] ne serait pas suffisantes», estime l'expert.

De plus, le système lancant automatiquement le signal de détresse doit être installé dans les sous-marins. Si le sous-marin argentin n'a pas envoyé ce signal, cela veut dire que quelque chose d'exceptionnelle s'est passée avec le sous-marin, ajoute M.Victorov.

«Les raisons pourraient être nombreuses. Cela aurait pu se passer dans l'eau à cause d'une collision avec un élément extérieur étranger», a-t-il souligné.

Le commandement de la Marine argentine a perdu le 15 novembre le contact avec le sous-marin argentin ARA San Juan avec 37 à 40 personnes à bord. Il a quitté le port d'Ushuaia avant de mettre le cap sur Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала