Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Néandertaliens auraient vécu beaucoup plus longtemps que ce qu'on croyait

© AP Photo / Martin MeissnerThe prehistoric Neanderthal man "N", left, is visited for the first time by another reconstruction of a homo neanderthalensis called "Wilma", right, at the Neanderthal museum in Mettmann, Germany, Friday, March 20, 2009
The prehistoric Neanderthal man N, left, is visited for the first time by another reconstruction of a homo neanderthalensis called Wilma, right, at the Neanderthal museum in Mettmann, Germany, Friday, March 20, 2009 - Sputnik France
S'abonner
Selon groupe international de scientifiques, les Néandertaliens auraient disparu plusieurs milliers d'années plus tard que ce qu'on croyait. Les archéologues ont également découvert sur le territoire de l’Espagne un endroit où l'homme de Néandertal aurait passé ses derniers jours.

Au terme de plus de 10 ans de fouilles archéologiques dans le sud de l'Espagne, sur le territoire de l'ancienne péninsule ibérique, des scientifiques ont découvert trois nouveaux objets qui prouveraient que les Néandertaliens ont pu y vivre il n'y a pas plus de 37.000 ans, écrit la revue spécialisée Elsevier.

«Les technologies du paléolithique moyen en Europe sont liées exclusivement aux Néandertaliens. Sur trois nouveaux sites de fouilles nous avons découvert des artefacts de Néandertaliens qui sont des milliers d'années plus jeunes que n'importe où en Europe occidentale. Même dans les régions voisines, au nord de l'Espagne ou au sud de la France, les derniers sites néandertaliens sont significativement plus âgés», explique la spécialiste de l'Université de Barcelone, João Zilhão.

Neanderthal man - Sputnik France
L'incapacité à fumer a-t-elle tué les Néandertaliens?
Il est bien connu que le paléolithique moyen faisait partie de la Préhistoire et qu'il s'étend de 300.000 à 30.000 ans avant notre ère. Les scientifiques reconnaissent que c'est à ce moment-là que les premières migrations de l'Afrique ont commencé, assimilant la population de l'Eurasie, y compris les Néandertaliens.

La nouvelle recherche démontre que ce processus ne fut pas simple et s'est avéré dépendre de plusieurs schémas évolutifs dans des régions géographiques différentes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала