Les marchés anticipent une prolongation de l’accord Opep+ : le pétrole en hausse

© Sputnik . Maksim Bogovid / Aller dans la banque de photosОбъекты производственного объединения "Татнефть" в Республике Татарстан
Объекты производственного объединения Татнефть в Республике Татарстан - Sputnik France
Dans l’attente du renouvellement de l’accord des membres et partenaires de l’Opep, le pétrole termine en hausse ce mardi.

Pétrole: la Banque mondiale prévoit une hausse des prix en 2018 - Sputnik France
Pétrole: la Banque mondiale prévoit une hausse des prix en 2018
Les prix de l’or noir augmentent mardi soir en prévision de la prolongation de l'accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires, dit «Opep+», décision attendue avant la fin du mois de novembre.

Selon les informations disponibles à 19h30, heure de Paris, les contrats à terme de janvier pour le Brent ont progressé de 0,19%, atteignant 62,34 dollars le baril, quant aux contrats à terme pour le WTI, leur prix a augmenté de 0,43%, s’établissant à 56,66 dollars le baril.

Réunis fin 2016 à Vienne, les exportateurs de pétrole, membres et partenaires du cartel, se sont engagés à réduire leur production cumulée de pétrole de 1,8 million de barils par jour, dont 300.000 barils produits par la Russie. Couvrant le premier semestre de l’année 2017, l’accord a ensuite été prorogé pour neufs mois, jusqu’à mars 2018.

Mohammed Barkindo - Sputnik France
Le point sur le marché du pétrole avec le chef de l'Opep
La capitale autrichienne accueillera le 30 novembre les ministres de l’Énergie des 24 pays signataires de l’accord, membres de l’OPEP ou pas. Les acteurs du marché s’attendent à ce que, lors de cette rencontre, les parties évoquent l’extension  supplémentaire de l’accord au-delà du mois de mars.

«Le marché attend la confirmation que l’Opep soutiendra la prorogation de l’accord», a indiqué le chef du département des recherches sur les marchés des matières premières Saxo Bank Ole Hansen, cité par l'agence Reuters. Il dit disposer toutefois du commentaire de la partie russe qui préfère pour le moment attendre et évaluer la situation. 

Comme l’a plus tôt annoncé le groupe Gazprom neft, le ministère russe de l’Énergie et les compagnies pétrolières du pays continuent d’examiner les scénarios de l’évolution de l’accord OPEP+, le ministère en train de formuler une position consolidée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала