Après l’incident des manœuvres en Norvège, la Turquie sortira-t-elle de l’OTAN ?

Le scandale survenu lors des manœuvres de l’Otan Trident Javelin, à la suite duquel Ankara a rappelé ses hommes qui y prenaient part, pourrait-il déboucher sur la sortie de la Turquie de l’Otan? Sputnik a interrogé un expert.

Otan - Sputnik France
Député turc: «L’Otan déclare une guerre psychologique à la Turquie»
La crise entre la Turquie et l'OTAN consécutive au scandale survenu lors des exercices en Norvège ne durera pas longtemps, le retrait de l'alliance est un scénario irréaliste pour Ankara, a déclaré mardi à Sputnik l'expert militaire turc Mete Yarar.

«Je ne pense pas que la crise entre la Turquie et l'OTAN, à cause du scandale lors des exercices en Norvège, durera longtemps. La situation reviendra à la normale. Si nous parlons du retrait de l'OTAN, ni l'alliance, ni la Turquie ne le demandent, c'est un scénario irréaliste », a déclaré Yarar.

Du 8 au 17 novembre se sont déroulés en Norvège les exercices de l'OTAN Trident Javelin. Lors de ces manœuvres, deux portraits «d'ennemis» à l'effigie du leader Mustafa Kemal Ataturk et de l'actuel président turc ont servi de cibles. Informé de l'incident par le Chef d'Etat-major des armées turc, les autorités turques ont soutenu la décision qu'il avait prise de retirer les 40 soldats turcs qui participaient à ces exercices.

Damas - Sputnik France
La Russie, l’Iran et la Turquie s’accordent pour éliminer les résidus de Daech en Syrie
Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, s'est excusé à deux reprises pour les insultes infligées à la Turquie lors des exercices en Norvège. De son côté, le ministre norvégien de la Défense, Frank Bakke-Jensen, a aussi exprimé ses regrets. Cependant ces excuses ont été jugées insuffisantes par le président turc.

Le conseiller en chef du président turc, Yalchyn Topchu, a estimé que la Turquie devrait reconsidérer son appartenance à l'OTAN puisque l'alliance poursuit une politique hostile envers Ankara. En réaction à ces propos, le porte-parole d'Erdogan, Ibrahim Kalyn, a fait savoir que la Turquie ne rompra pas ses relations avec l'OTAN mais que l'incident scandaleux des exercices en Norvège devrait faire l'objet d'une enquête approfondie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала