Nouveaux détails sur le sous-marin argentin disparu

© AP Photo / Esteban FelixDisparition du sous-marin San Juan
Disparition du sous-marin San Juan - Sputnik France
Deux personnes ont évité le triste sort de l’équipage du sous-marin argentin San Juan recherché en vain depuis le 15 novembre. Ils avaient quitté le bâtiment peu avant son immersion.

Deux membres de l'équipage du sous-marin argentin San Juan disparu le 15 novembre sont descendus à terre peu avant sa disparition, a indiqué le journal Clarin citant le porte-parole de la Marine argentine, Enrique Balbi.

Drapeau argentin avec une image du San Juan - Sputnik France
Une éventuelle explication de la catastrophe du San Juan argentin révélée
Selon lui, un marin est parti en permission en raison de l'hospitalisation de sa mère. L'autre s'est vu permettre de descendre à terre quelques minutes avant l'immersion, car il avait demandé depuis quelques jours l'autorisation de quitter le bâtiment pour enregistrer des documents relatifs à sa nouvelle maison, d'après sa mère.

44 personnes, au lieu des 37 prévus normalement, se trouvaient donc à bord du sous-marin, et les sept personnes «en trop» n'étaient pas des sous-mariniers. On y trouvait notamment deux plongeurs-démineurs du Groupement de plongeurs tactiques (Buzos Tacticos) des forces spéciales de la Marine argentine et un agent de reconnaissance navale.

Le 15 novembre, le commandement de la Marine argentine a perdu le contact avec le sous-marin argentin ARA San Juan. Il avait quitté le port d'Ushuaia avant de mettre le cap sur Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires. La Marine argentine a plus tard fait savoir qu'une explosion avait été enregistrée qui pourrait être liée à la disparition du sous-marin.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала