Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Séoul entame une guerre psychologique contre Pyongyang

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik France
S'abonner
Les militaires sud-coréens ont commencé de diffuser des actualités concernant le militaire nord-coréen qui a fait défection au Sud en passant par la zone démilitarisée près de Panmunjeom. Cette diffusion, destinée en premier lieu à l’attention des militaires nord-coréens, est vivement contestée par Pyongyang.

Sur fond de tensions entre Séoul et Pyongyang, les militaires sud-coréens ont commencé à diffuser des actualités à l'attention des soldats nord-coréens concernant le militaire nord-coréen en fuite, rapporte l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, se référant aux autorités.

Peu après la fuite du soldat, le 13 novembre, les actualités ont commencé à être diffusées par le biais des haut-parleurs de l'armée sud-coréenne installés le long de la frontière inter-coréenne, ont indiqué les officiels.

Militaire nord-coréen - Sputnik France
Un militaire nord-coréen s’enfuit et reçoit une aide en Corée du Sud
De plus, l'agence souligne que Séoul met un accent particulier sur le fait que le militaire nord-coréen a été blessé par des soldats nord-coréens au moment de sa défection en passant par la zone démilitarisée près de Panmunjeom et qu'il était soigné en Corée du Sud.

Séoul rappelle également qu'en ouvrant le feu en direction du militaire en fuite, les militaires nord-coréens n'ont pas respecté l'accord de trêve.

L'opération de radiodiffusion a été vivement contestée par les autorités nord-coréennes qui craignent que ces informations puissent provoquer des défections dans les rangs des soldats de première ligne nord-coréens.

L'incident a eu lieu le 13 novembre. Le militaire nord-coréen a été hospitalisé en Corée du Sud après avoir traversé la frontière. Le feu ayant été ouvert contre lui, l'homme a été blessé à cinq reprises par balles. Le transfuge avait volé une voiture mais celle-ci étant tombée en panne sur la route, il a dû faire le reste du trajet à pied.

Le militaire est à l'hôpital dans un état grave. On ignore encore qui assumera son traitement en Corée du Sud qui coûterait environ 100 millions de wons (77.500 euros). Mais Séoul assure que le paiement ne dépendra pas des informations secrètes dont pourrait ou non disposer le militaire nord-coréen.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала