Pyongyang aurait tiré trois missiles dont l'un est tombé dans la ZEE du Japon

© AP Photo / Ahn Young-joonSouth Korean army soldier watches a TV news program showing images published in North Korea's Rodong Sinmun newspaper of North Korea's ballistic missile believed to have been launched from underwater and North Korean leader Kim Jong-un, at Seoul Railway station in Seoul, South Korea (File)
South Korean army soldier watches a TV news program showing images published in North Korea's Rodong Sinmun newspaper of North Korea's ballistic missile believed to have been launched from underwater and North Korean leader Kim Jong-un, at Seoul Railway station in Seoul, South Korea (File) - Sputnik France
La Corée du Nord aurait tiré ce mercredi matin (heure de Pyongyang) trois missiles en direction de la mer du Japon. Selon la chaîne NHK, des morceaux de l’un d'eux sont tombés dans la zone économique exclusive du Japon, à 250 km à l’ouest de la préfecture d'Aomori.

Kim Jong-un - Sputnik France
La Corée du Nord procède à un tir de missile balistique
Se référant à ses sources au sein du gouvernement japonais, la chaîne NHK a annoncé que les débris de l’un des trois missiles que Pyongyang aurait tirés ce matin sont tombés à 250 km à l’ouest de la préfecture d'Aomori, dans la zone économique exclusive du pays. D’autres sources, dont le Pentagone, rapportent que Pyongyang n’a tiré qu’un seul missile.

«Le missile a parcouru environ 1. 000 km et est tombé à 250 km de la préfecture d'Aomori, dans la zone économique exclusive du Japon. Son altitude maximale de son vol a dépassé les 4.000 km, il a été lancé sur une trajectoire élevée. Ces données nous laisse penser qu'il s'agissait d'un missile balistique intercontinental», a déclaré le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera.

Suite au tir de missile nord-coréen, Séoul a annoncé avoir effectué des tests de missile.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала