Ces découvertes d'animaux monstrueux dont les origines sont plongées dans la pénombre

Créatures bizarres, fœtus mal formés, animaux à deux têtes… Ces derniers temps, notre planète engendre de plus en plus de chimères et d’anomalies que la science et la médicine modernes s’efforcent d’expliquer dans la mesure du possible.

Attention! Même des biologistes ont du mal à déterminer ce que c'est. Découvrez ces effrayantes créatures mystérieuse sans yeux, aux dents acérées comme des rasoirs et avec une tête ressemblant à s'y méprendre à celui d'un fœtus humain.

Un agneau à tête d'homme

Ce petit agneau, né dans le village de Chirka (Russie) est atteint d'une déformation qui lui donne un visage ressemblant trait pour trait à celui d'un vieillard. Seules les oreilles sont celles d'un agneau normal.

Un cochon à tête de singe

L'animal est né à Ciego de Ávilan dans le centre de Cuba, avec un menton proéminent et un nez totalement aplati, lui donnant l'apparence d'un singe. Cette malformation d'origine génétique pourrait être la conséquence de la « pollution de l'environnement », explique le Mirror.

Un monstre marin aux dents acérées

Suite au passage de l'ouragan Harvey, une habitante du Texas a retrouvé sur une plage locale le cadavre d'un animal marin qu'elle n'a jamais vu auparavant.

Dépourvu d'yeux, aux dents acérées comme des rasoirs, une bouche étirée, un corps allongé, une énorme queue —tel est le portrait de la terrifiante créature. Cependant, des biologistes n'ont pas su se mettre d'accord sur l'espèce à laquelle appartenait la bête. Certains ont évoqué plusieurs variétés d'anguille, dont l'«aplatophis chauliodus», parfois appelée «poisson-ogre», d'autres pensent plutôt à des variétés de congres, lit-on dans le journal Daily Mail.

Une immense vers de terre

En automne dernier, une habitante de l'État australien du Queensland a trouvé un immense ver de terre (Digaster longmani) qui a dû quitter son abri inondé à cause d'une forte averse.

La longueur du Digaster longmani peut atteindre deux mètres et celle du ver découvert au Queensland est presque de 80 centimètres, a déclaré l'expert du Musée du Queensland, Robert Raven. Si le ver s'étirait, il dépasserait un mètre, estime l'expert.

Un requin-lézard préhistorique

Le personnel de l'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère a repêché un requin fabuleux dans les eaux de l'Algarve, la région la plus au sud du Portugal continental. Il s'agit d'une espèce préhistorique rare de requin, le requin-lézard, qui saisissait ses proies en pliant son corps comme un serpent.

Les requin-lézards ne sont pas très bien étudiés compte tenu du fait qu'ils vivent dans les profondeurs. Ils peuvent être observés dans les océans Atlantique et Pacifique, le long des côtes australiennes, néo-zélandaises et japonaises.

Un «monstre marin poilu»

Suite aux récents tremblements de terre, une créature blanche a été découverte sur une plage de la ville de Cagdianao, aux Philippines.

Longue de 4,75 mètres, cette carcasse pourrait être celle d'une baleine ou d'un éléphant de mer, a alors indiqué Sufenia Chua, membre de l'Institut municipal de l'Agriculture de Cagdianao.

Un chat à deux têtes

Ce chat, affublé du joli nom de Janus (en référence au Dieu grec à deux têtes), est originaire des États-Unis. Il est mort à l'âge de 15 ans en décembre 2014, faisant de lui le chat à deux têtes ayant vécu le plus longtemps.

Un dauphin albinos

Ce dauphin rose a été repéré en 2007 en Louisiane par un Capitaine de bateau américain. Sa couleur est due au gêne albinos qui rend les animaux blancs.

Mais d'où viennent-elles, ces chimères?

Si on met de côté le requin-lézard et le verre de terre géant, il s'agit dans tous les cas d'anomalies génétiques vu la mauvaise écologie d'aujourd'hui et plusieurs catastrophes nucléaires qui ont secoué notre planète au XXème et au XXI siècle. Les chercheurs du monde entier se disent d'accord sur ce point. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала