Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Premier ministre israélien rompt le silence sur la frappe contre Damas

© REUTERS / Amir CohenBenjamin Netanyahou
Benjamin Netanyahou - Sputnik France
S'abonner
Le Premier ministre israélien a fait une déclaration suite à l’attaque sur une position militaire près de Damas, soulignant que Tel-Aviv ne permettrait pas la présence de forces iraniennes en Syrie.

Damas - Sputnik France
Médias syriens: Israël vise une position militaire près de Damas
Samedi, les médias syriens ont annoncé une attaque à la roquette provenant d'Israël contre une position militaire à Damas, précisant que le système de défense aérienne avait réussi à l'intercepter. Benjamin Netanyahu, ainsi que d'autres responsables israéliens, ont décidé de ne pas commenter les reportages des médias arabes sur l'implication d'Israël dans l'attaque.

Dans une courte vidéo, M. Netanyahu a déclaré que son pays considérait comme inadmissible la présence de troupes iraniennes sur le territoire syrien.

«Nous ne permettrons pas au régime [iranien], possédé par ses idées de destruction de l'État juif, d'acquérir des armes nucléaires. Nous ne permettrons pas à ce régime de s'enraciner militairement en Syrie avec le but explicite d'éradiquer notre État», a-t-il souligné dans une courte vidéo publiée après l'attaque contre la Syrie.

Des missiles israéliens ont visé pendant la nuit de vendredi à samedi une position militaire près de Damas, mais le système syrien de défense aérienne a réussi à les intercepter, annoncent des médias syriens.

Une source syrienne a confirmé à Sputnik que l'attaque avait eu lieu au sud de Damas. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала