Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Début des exercices aériens conjoints américano-sud-coréens d’une ampleur sans précédent

S'abonner
Sur fond d’essais nucléaires et balistiques de Pyongyang, la Corée du Sud et les États-Unis entament les exercices aériens conjoins Vigilant ACE qui, selon les médias sud-coréens, seront les plus importants de leur collaboration à ce jour, avec la participation de plus de 230 avions, dont 6 chasseurs américains F-22 Raptor.

En pleine crise sur la péninsule coréenne, Séoul et Washington entament ce lundi les exercices aériens conjoints à grande échelle Vigilant ACE. D'après les médias sud-coréens, ces exercices conjoints seront les plus importants dans l'histoire, ils incluront notamment la participation de plus de 230 avions dont des chasseurs furtifs américains F-22 Raptor.

F-22 Raptor - Sputnik France
Pyongyang: les exercices de Washington et Séoul pourraient déclencher une guerre nucléaire
Les médias sud-coréens ont également rapporté que le bombardier stratégique à long rayon d'action Rockwell B-1 Lancer, six avions de guerre électronique américain Boeing EA-18G Growler et une dizaine de chasseurs F-15C et F-16 participeront également à ces manœuvres qui dureront jusqu'au 8 décembre.

La participation de dizaines de milliers de soldats est également prévue.

Comme l'a indiqué le ministère sud-coréen de la Défense, ces exercices sont appelés à démontrer la volonté et la capacité de Séoul et de Washington à réagir «aux provocations de la Corée du Nord».

L'exercice Vigilant Ace impliquant environ 230 avions, dont des chasseurs furtifs F-22 Raptor, débute lundi 4 décembre et dure cinq jours. Samedi, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a accusé l'administration américaine de «vouloir la guerre nucléaire à tout prix» avec cet exercice aérien.

Auparavant, la Corée du Nord avait testé un nouveau missile balistique intercontinental, le Hwasong-15, capable selon Pyongyang de transporter «une ogive lourde extra-large» et de frapper la totalité du territoire continental américain.

© Sputnik
  - Sputnik France
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала