Le «retour en enfance» des migrants en Suède pour éviter le rapatriement

© AFP 2022 Robert AtanasovskiSuède, migrants
Suède, migrants - Sputnik France
Des migrants auraient menti à propos de leur âge pour avoir plus de chances d’obtenir l’asile en Suède. Selon les médias, les autorités suédoises les ont soumis à un examen médical pour détecter les simulateurs .

Les autorités suédoises ont décelé que les trois quarts des migrants s'étant enregistrés comme enfants afin d'obtenir l'asile avaient en réalité plus de 18 ans, a fait savoir BBC.

A migrant man carries a child as they disembark from the Italian rescue ship Vos Prudence run by NGO Medecins Sans Frontieres (MSF) as it arrives in the early morning of July 14, 2017 - Sputnik France
Médecins sans frontières s’attaque à l’épineuse question des jeunes migrants isolés
Parmi huit mille réfugiés soumis à l'examen, 6.600 se sont avérés être majeurs. Ils avaient menti à propos de leur âge puisque le rapatriement des enfants des migrants est une pratique rare en Suède.

Les réfugiés ont été soumis à un examen supplémentaire lorsque les autorités avaient des doutes concernant leur âge. Faute de papiers d'identité, les migrants devaient passer un examen médical, qui comprenait un examen radiologique des dents et des genoux, afin d'établir leur âge réel.

Auparavant, l'Allemagne avait annoncé son intention d'augmenter des allocations pour les migrants qui consentirait à rentrer dans leur pays d'origine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала