«Jour de rage» à Jérusalem: des heurts éclatent entre police et manifestants (vidéo)

© Sputnik . Issam Al-Rimavi / Aller dans la banque de photosJérusalem,manifestants
Jérusalem,manifestants - Sputnik France
Le chef du Hamas a appelé les Palestiniens, les musulmans et les Arabes à manifester ce vendredi qu’il a proclamé «jour de rage» contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. La police a déjà procédé aux premières interpellations, des manifestants ayant jeté des bouteilles et des pierres sur les policiers.

De premiers affrontements ont éclaté ce vendredi entre la police israélienne et les manifestants rassemblés pour une prière près de la porte de Damas à Jérusalem, informe un correspondent de Sputnik présent sur les lieux. 

Un groupe de manifestants a bloqué une rue à proximité de la Vieille ville et lance des bouteilles en direction de la police montée qui tente de le disperser. La foule cherche à forcer une barrière de sécurité installée près de la Porte de Damas. Plusieurs manifestants ont été blessés, ils ont été emmenés aux urgences.

Le groupe islamiste Hamas, qui contrôle le bande de Gaza, a appelé jeudi à une nouvelle intifada (soulèvement) après la décision du président américain.

Trump - Sputnik France
Après la décision de Trump sur Jérusalem, al-Qaïda menace les États-Unis
Des heurts entre manifestants et forces de sécurité israéliennes ont fait une trentaine de blessés dans les rangs palestiniens jeudi en Cisjordanie et à la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

Des manifestations ont également eu lieu en Jordanie, en Turquie, au Pakistan et en Tunisie, indique Reuters.
Vendredi, plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés en Indonésie et en Malaisie pour dénoncer la «décision illégale» de Trump.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала