Corse: triomphe des nationalistes avec 56,5% des suffrages

© AFP 2022 PASCAL POCHARD-CASABIANCACandidates for the Pe a Corsica nationalist party Jean Guy Talamoni (4L) and Gilles Simeoni (4R) celebrate with supporters after the annoucement of the results in the territorial elections in Bastia on the French Mediterranean Island of Corsica on December 10, 2017.
Candidates for the Pe a Corsica nationalist party Jean Guy Talamoni (4L) and Gilles Simeoni (4R) celebrate with supporters after the annoucement of the results in the territorial elections in Bastia on the French Mediterranean Island of Corsica on December 10, 2017. - Sputnik France
Comme attendu après les résultats du premier tour, les nationalistes corses sont arrivés en tête ce dimanche, au second tour des territoriales, avec 56,5% des suffrages exprimés, indiquent les résultats définitifs du scrutin.

Malgré une abstention record, la coalition nationaliste de l'autonomiste Gilles Simeoni et de l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni l'a emporté largement dimanche soir au second tour des élections territoriales en Corse, avec 56,5% des suffrages exprimés en sa faveur, selon les résultats définitifs, diffusés par la préfecture de Corse. Son résultat devance alors de quasiment 40 points son premier poursuivant, la liste régionaliste de droite de Jean-Martin Mondoloni (18,29%). Une journaliste de Sputnik s'est rendue en Corse pour suivre de près l'ambiance des territoriales.

​Selon la préfecture, l'abstention à ce scrutin qui va permettre de désigner les 63 élus de la nouvelle collectivité unique de Corse qui verra le jour le 1er janvier s'établit à 47,4%. Derrière M. Mondoloni, la liste LREM menée par Jean-Charles Orsucci obtient 12,67% des suffrages, et celle de Valérie Bozzi, soutenue par LR, 12,57%.

Candidate for the Pe a Corsica nationalist party for territorial elections Jean Guy Talamoni (C) walks in a market area at Bastia on the French Mediterranean Island of Corsica on December 10, 2017. - Sputnik France
Territoriales en Corse: les nationalistes en position de force?
Une heure environ après la clôture des bureaux de vote à 18h00, Gilles Simeoni, cité par l'AFP, avait déjà évoqué une tendance qui s'annonçait «extraordinaire» pour les nationalistes, déjà sortis largement en tête du premier tour de ce scrutin qui doit permettre de désigner les 63 élus de la nouvelle collectivité territoriale unique de Corse. Cette dernière remplacera au 1er janvier les deux conseils départementaux et l'actuelle collectivité de Corse (CTC).

Les Corses se sont rendus dimanche aux urnes pour élire la nouvelle collectivité territoriale unique qui naîtra le 1er janvier. Les 538 bureaux de vote ont ouvert à 08h00 pour fermer leurs portes à 18h00. Le taux de participation était de 16,07% dimanche matin, contre 17,52% à la même heure dimanche 3 décembre pour le premier tour du scrutin, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала