Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Menace venue du Nord: USA, Japon et Corée du Sud s’exercent à repérer des missiles

© AP Photo / Senior Airman Colby L. Hardin/U.S. Air ForceU.S. Air Force F-16 Fighting Falcon, right, and F-35A Lightning IIs assigned to the 34th Expeditionary Fighter Squadron Hill Air Force Base, Utah, taxi toward the end of the runway during the exercise VIGILANT ACE 18 at Kunsan Air Base, South Korea
U.S. Air Force F-16 Fighting Falcon, right, and F-35A Lightning IIs assigned to the 34th Expeditionary Fighter Squadron Hill Air Force Base, Utah, taxi toward the end of the runway during the exercise VIGILANT ACE 18 at Kunsan Air Base, South Korea - Sputnik France
S'abonner
Suite au tir nord-coréen d’un missile balistique fin novembre, les exercices impliquant le Japon, les États-Unis et la Corée du Sud ne prennent pas fin. Tokyo, Séoul et Washington procéderont lundi et mardi à des manœuvres centrées sur le repérage de missiles, a annoncé l’armée japonaise.

Sur fond de tensions avec la Corée du Nord, des manœuvres tripartites entre les militaires japonais, sud-coréens et américains auront lieu les 11 et 12 décembre, a communiqué dimanche la Force maritime d'auto-défense japonaise.

Selon l'armée japonaise, il s'agit du sixième exercice de partage d'informations sur le repérage de missiles balistiques entre les trois pays. C'est le Japon qui accueillira les exercices tripartites. 

F-22 Raptor - Sputnik France
Début des exercices aériens conjoints américano-sud-coréens d’une ampleur sans précédent
La Corée du Nord a tiré deux missiles au-dessus du Japon ces derniers mois. Puis, le 29 novembre, elle a tiré un missile balistique intercontinental, le Hwasong-15, présenté comme étant le plus avancé et ayant la capacité d'atteindre les États-Unis en tous points de leur territoire.

Moins d'une semaine après ce nouvel essai, la Corée du Sud et les États-Unis ont lancé lundi de vastes exercices militaires aériens, dans le cadre de leurs manœuvres annuelles «Vigilant Ace».

Le représentant du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a commenté les exercices militaires conjoints américano-sud-coréens Vigilant Ace. Selon lui, les exercices militaires conjoints, organisés par Washington et Séoul démontrent que les États-Unis sont un «démon nucléaire» qui, par leur politique, frappent «dans un tambour de guerre nucléaire».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала