Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le coup de folie d’une passagère d’avion: elle veut fumer puis tuer tout le monde (vidéo)

© Sputnik . Vitaliy Belousov / Aller dans la banque de photosPlane at the airport. (File)
Plane at the airport. (File) - Sputnik France
S'abonner
Une femme a été interpellée après avoir menacé de tuer d’autres passagers durant un vol Southwest Airlines de Portland à Sacramento. Un des voyageurs a filmé cette scène chaotique avant de la diffuser sur la Toile.

cigarette - Sputnik France
La cigarette électronique pousse-t-elle au tabagisme?
Méfait de la tabagie ou crise d'angoisse en vol? Les raisons du comportement erratique de cette passagère d'un vol de la Southwest Airlines reliant Portland à Sacramento aux États-Unis restent à éclaircir. Tout a commencé, selon les responsables de la compagnie aérienne, lorsqu'une femme a tenté de fumer dans les toilettes de l'avion après avoir essayé de casser le détecteur de fumée.

Comme l'a indiqué aux médias locaux l'un des témoins oculaires de cet incident, dès que la femme a reçu l'ordre de retourner à sa place, elle a commencé à hurler de façon irrationnelle, menaçant de tuer tout le monde à bord et exigeant que l'avion atterrisse immédiatement. Selon le témoin, la femme a également poussé une hôtesse de l'air et vu son état agressif, elle a dû être maîtrisée par les passagers ainsi que par les membres de l'équipage pendant les 30 minutes restantes du vol. Ces scènes chaotiques ont été filmées par l'un des passagers de l'avion.

aéroport Domodedovo de Moscou - Sputnik France
Lorsqu’un passager déclare avoir une bombe dans un aéroport de Moscou
L'agresseuse, Valérie Curbelo, âgée de 24 ans, a été arrêtée immédiatement après l'atterrissage, et elle a été emmenée à la prison du comté de Sacramento et accusée d'avoir proféré des menaces criminelles.
Commentant l'incident pour l'agence CBS, Valérie Curbelo a déclaré que c'était son anxiété qui l'avait poussée à fumer dans les toilettes. Néanmoins, elle n'a pas pu expliquer clairement ce qui l'a emmené à menacer les autres passagers.

«Je ne sais pas. Ce n'était pas moi, ce n'était pas moi», a-t-elle ainsi déclaré.

De son côté, la compagnie aérienne Southwest Airlines a envoyé une déclaration à KOIN-TV, filiale de CBS Portland, affirmant que les 136 passagers qui se trouvaient à bord au moment de l'incident étaient sains et saufs et que l'avion avait atterri sans aucun problème.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала