S’adapter aux situations et trouver des solutions: le robot russe Fedor sera autodidacte

© Sputnik . Alexandre OvcharovRobot Fedor
Robot Fedor - Sputnik France
Les chercheurs travaillant sur la conception du premier robot-humanoïde Fedor veulent humaniser davantage leur création, afin qu’il sache s’adapter aux situations et trouver lui-même de nouvelles solutions.

La vitesse de développement des technologies est immense au XXIe siècle, notamment celles qui sont consacrées à la conception de l'intelligence artificielle… Le développement du premier robot-humanoïde russe Fedor avance à grands pas: l'humanoïde russe sera probablement autodidacte dans l'avenir, a révélé à Sputnik le gagnant du concours sur le développement des logiciels pour le robot, Alexandre Semotchkine.

«Il est intéressant de développer le système du point de vue de l'auto-apprentissage, alors qu'il doit s'adapter, faire des tentatives et chercher de nouvelles solutions pour accomplir des tâches prioritaires, ainsi que réaliser parallèlement des objectifs en passant à une tâche plus prioritaire», a déclaré M. Semotchkine, directeur du laboratoire des technologies informatiques de l'Institut pédagogique de Blagovechtchensk.

© Sputnik . Pavel Lisitsyn / Aller dans la banque de photosFEDOR (Final Experimental Demonstration Object Research)
FEDOR (Final Experimental Demonstration Object Research)  - Sputnik France
FEDOR (Final Experimental Demonstration Object Research)

Selon lui, si les informaticiens complexifient le logiciel du robot progressivement, la tâche de rendre Fedor autodidacte est bien réalisable.

«L'objectif ultime de notre travail sur les logiciels de gestion du robot est de doter le robot anthropomorphe de la possibilité d'adopter un comportement autonome avec la participation de l'Homme uniquement lors du stade de la fixation de l'objectif», a-t-il noté.

Robot Fedor - Sputnik France
Le robot humanoïde russe «Fedor» est capable de tirer avec ses deux mains
Le scientifique a également souligné que les fonctions de l'opérateur devraient être réduites à la définition des tâches, à l'indication des objets avec lesquels le robot devait interagir, aux instructions quant à la façon de les identifier et de les manipuler.

Le robot androïde, baptisé Fedor, a été conçu en Russie pour être lancé en 2022 dans l'espace en tant que membre d'équipage d'un vaisseau orbital. L'androïde est déjà capable de choisir lui-même la solution optimale dans le cadre de la tâche qui lui est assignée. En cas de nécessité, l'opérateur peut en prendre le contrôle.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала