Kiev recevra-t-il des armes létales de Washington?

© AFP 2022 Sam YehLance-missiles antichar Javelin
Lance-missiles antichar Javelin - Sputnik France
Ravi d’avoir obtenu de Washington une aide militaire à hauteur de 350 millions de dollars, Kiev est convaincu de pouvoir désormais obtenir des armes létales, une chose redoutée par la Russie et par certains pays européens.

La Loi d'autorisation de la défense nationale (National Defense Authorization Act) pour 2018, signée mardi par le Président Trump, permet la livraison à Kiev d'armes létales, a déclaré l'ambassadeur d'Ukraine aux États-Unis Valeri Tchaly.

Barrett М82 - Sputnik France
Kiev reçoit déjà des armes létales des USA, selon un journaliste ukrainien
Le budget de défense approuvé par Donald Trump prévoit, entre autres, l'octroi de 350 millions de dollars en aide militaire à l'Ukraine. Mais la moitié de cette somme ne pourra être accordée qu'après la mise en œuvre de réformes dans le domaine militaire.

Selon M. Tchaly, la loi en question «élargit considérablement les paramètres de l'aide à l'Ukraine» en matière de sécurité. Des dispositions de ce document permettent de dépenser ces sommes pour la réhabilitation de militaires ukrainiens blessés dans des hôpitaux américains, mais aussi «pour le compte des forces armées et maritimes» de l'Ukraine, a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Soldat ukrainien - Sputnik France
Washington promet de continuer à armer l’Ukraine
Pour la première fois, il est prévu par la loi d'octroyer à l'Ukraine des radars de défense antiaérienne, des moyens marins antimines et des escorteurs côtiers, a ajouté le diplomate.

La porte-parole du Département d'État américain Heather Nauert a auparavant déclaré que les États-Unis n'excluaient pas la possibilité de fournir des armes létales au gouvernement ukrainien, chose voulue par Kiev depuis trois ans. Actuellement, l'aide militaire de Washington se limite officiellement à la fourniture d'uniformes, d'équipements et à la formation des soldats de la Garde nationale ukrainienne.

Moscou et la plupart des politiques européens s'opposent à des livraisons d'armes létales à Kiev, jugeant que cela entraînerait une nouvelle escalade du conflit dans l'est de l'Ukraine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала