Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le vote de l'Assemblée générale de l'Onu à l'ordre du jour des discussions Macron-Abbas

© Sputnik . Maksim Bogodvid  / Aller dans la banque de photosВстреча председателя Палестинской национальной администрации Махмуда Аббаса с президентом Татарстана Минтимером Шаймиевым
Встреча председателя Палестинской национальной администрации Махмуда Аббаса с президентом Татарстана Минтимером Шаймиевым - Sputnik France
S'abonner
Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas et le Président français se rencontreront vendredi à Paris et s'entretiendront du vote de l'Assemblée générale de l'Onu sur Jérusalem et des possibles moyens de préserver la paix au Proche-Orient, a affirmé à Sputnik l'ambassadeur de Palestine en France Salman Kharfi.

Le vote de l'Assemblée générale des Nations unies à l'issue duquel la résolution contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël a été adoptée sera au menu des discussions qu'Emmanuel Macron aura vendredi à Paris avec le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

«Oui, ils entendent se rencontrer demain. Certes, ils vont discuter du vote de l'Assemblée générale de l'Onu sur Jérusalem, ainsi que de la situation au Proche-Orient à la suite de la déclaration de Trump sur Jérusalem. Il a franchi toutes les lignes rouges», a déclaré à Sputnik Salman Kharfi, ambassadeur de Palestine en France.

«Ils vont également aborder le processus de paix au Proche-Orient et les moyens de la maintenir après que la décision de Trump l'a mise en danger», a-t-il poursuivi, ajoutant que MM.Macron et Abbas entretenaient de très bonnes relations.

Assemblée générale de l'Onu - Sputnik France
Ankara réagit aux menaces lancées par Washington aux pays votant contre des décisions US
L'Assembée générale de l'Onu a approuvé jeudi soir à une large majorité des voix la résolution contre la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, rejetant ainsi le choix de Donald Trump. 128 pays ont voté en faveur de la résolution, neuf contre, 35 autres se sont abstenus.

Selon le document, «toutes les décisions ou actions qui prévoient un changement du caractère, du statut ou de la composition démographique de la ville sainte de Jérusalem, n'ont aucune valeur juridique, sont invalides et doivent être annulées». La résolution exige qu'«aucun pays» «n'accepte aucune mesure ou action qui va à l'encontre des résolutions» du Conseil de Sécurité des Nations unies.

Plus tôt dans la semaine, le projet de résolution du Conseil de sécurité de l'Onu contre la décision du Président américain sur Jérusalem a été bloqué par les États-Unis. Les 14 autres membres du conseil ont soutenu le projet de résolution, proposé par l'Égypte, mais l'ambassadrice des États-Unis Nikki Haley y a opposé son veto.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала