Une blague au prix de la vie: comment un baron de la drogue s’est vengé d’un blogueur

© REUTERS / Mike BlakeA la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique
A la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique - Sputnik France
Les barons de la drogue mexicains ne badinent pas. Un blogueur mexicain a été abattu dans un bar après avoir publiquement vexé le leader de l’un des plus grands cartels du Mexique.

Un jeune Mexicain, connu sur les réseaux sociaux comme le Pirate de Culiacan, a été assassiné dans un bar mexicain après avoir vexé publiquement un baron de la drogue, apprend-on sur la page Facebook du blogueur.

Juan Pablo Escobar, fils du narcotrafiquant le plus célèbre du monde, Pablo Escobar - Sputnik France
CIA et drogue: le fils de Pablo Escobar retrace le parcours du chef du cartel de Medellin
Juan Luis Lagunas Rosales, âgé de 17 ans, est devenu très populaire depuis deux ans grâce à son amour pour l'esbroufe. Il publiait des photos sur lesquelles il apparaissait avec des armes, des tigres, de belles femmes et des voitures luxueuses, ainsi que des vidéos filmées lors de soirées provocatrices, incluant la consommation d'alcool et de drogue.

Récemment, ce jeune homme, en état d'ébriété, a osé à faire une remarque très vexante et de caractère sexuel à l'égard de Nemesio Oseguera Cervantes, surnommé «El Mencho», chef du cartel «Jalisco — nouvelle génération». Quelques jours après la publication de la vidéo, sur laquelle le Pirate de Culiacan prononce ces paroles, il a été abattu dans un bar situé de l'état mexicain de Jalisco. Les médecins ont retiré une quinzaines de balles de son corps.

L'État de Jalisco est le fief du cartel «Jalisco — nouvelle génération», qui est l'une des plus puissantes organisations criminelles du Mexique. Le cartel est responsable de l'attaque contre une patrouille policière, l'une des plus meurtrières perpétrées ces dernières années contre la police mexicaine, qui a coûté la vie à quinze policiers, cinq autres étant blessés.

En 2015, les membres du cartel ont attaqué un hélicoptère militaire, faisant huit morts, et ont organisé le chaos à Guadalajara, la deuxième ville du pays, en riposte à une opération d'envergure menée par les autorités du pays contre le cartel.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала