Opération policière d'envergure pour 7 grammes de cannabis à Nantes: la Toile se lâche

© REUTERS / Charles PlatiauA French plainclothes policeman shows off his insignia as he protests against anti-police violence during a march at Place de la Republique in Paris, France, October 26, 2016.
A French plainclothes policeman shows off his insignia as he protests against anti-police violence during a march at Place de la Republique in Paris, France, October 26, 2016. - Sputnik France
24 agents de police mobilisés, deux chiens spécialisés et trois bâtiments hospitaliers contrôlés … pour sept grammes de résine de cannabis saisis! De l’ironie aux insultes, l’opération antidrogue menée le jeudi 21 décembre à l’hôpital Saint-Jacques de Nantes a été tournée en dérision sur les réseaux sociaux.

Emmanuel Macron - Sputnik France
L’«administrateur colonial» Macron fait grincer des dents sur la Toile
Une opération antidrogue d'envergure, organisée au CHU de Nantes la semaine dernière est depuis quelque jours la risée des réseaux sociaux. Le motif de cette chicanerie des internautes semble être toutefois bien simple: 24 fonctionnaires, appuyés par deux chiens spécialisés dans la détection de drogue, ont fouillé trois bâtiments et effectué des perquisitions dans certaines chambres de deux unités de psychiatrie pour ne retrouver que quelque sept grammes de résine de cannabis dans l'une des chambres.

Alors que la police se félicitait d'une mission accomplie, les internautes semblaient ne pas partager l'enthousiasme des agents de police.

​Donc, une fois que cette information a été relayée par les médias, les internautes n'ont pas tardé à commenter l'ampleur de l'opération en enchainant des critiques acides et venimeuse.

​Il y en a même ceux qui y sont allés un peu fort dans leurs expressions.

​D'autres ont proposé de légaliser le cannabis pour éviter ce genre de choses dans l'avenir.


Certains ont préféré ironiser sur ce sujet au lieu de polémiquer.

French President Emmanuel Macron stands on the steps of the Elysee Palace in Paris, France, June 16, 2017 - Sputnik France
«Macron, Seigneur des anneaux»: les internautes se lâchent sur les JO 2024
En septembre, des syndicats du CHU dénonçaient l'existence d'un trafic de drogue dans l'enceinte de l'hôpital Saint-Jacques à Nantes. En réponse, le commissariat de Rezé a intensifié ses patrouilles pour surveiller les espaces extérieurs du site, ont précisé des médias locaux.

Jeudi dernier, sur réquisition de la direction du CHU et du procureur de la République, la police a lancé une vaste opération de recherche de stupéfiants.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала